C'est vous qui le dites : sur Auvio

tous les sites
C'est vous qui le dites

C'est vous qui le dites

Séquences 0 / 5
  • Vos commentaires sur Facebook
    Vos commentaires sur Facebook
    - Vos commentaires sur Facebook C'est vous qui le dites
  • La ministre flamande de l’Environnement critiquée pour son voyage en avion à la COP25
    La ministre flamande de l’Environnement critiquée pour son voyage en avion à la COP25
    - La ministre flamande de l’Environnement critiquée pour son voyage en avion à la COP25 C'est vous qui le dites
  • Un ex-membre belge du groupe terroriste Etat Islamique veut rentrer en Belgique
    Un ex-membre belge du groupe terroriste Etat Islamique veut rentrer en Belgique
    - Un ex-membre belge du groupe terroriste Etat Islamique veut rentrer en Belgique C'est vous qui le dites
  • Le sujet du harcèlement féminin est-il devenu trop sensible à aborder ?
    Le sujet du harcèlement féminin est-il devenu trop sensible à aborder ?
    - Le sujet du harcèlement féminin est-il devenu trop sensible à aborder ? C'est vous qui le dites
  • L'expert du débat : Ghislain Maron - Président de l'Association Inter-réseaux des Directions d'Écoles
    L'expert du débat : Ghislain Maron - Président de l'Association Inter-réseaux des Directions d'Écoles
    - L'expert du débat : Ghislain Maron - Président de l'Association Inter-réseaux des Directions d'Écoles C'est vous qui le dites

Vivacité - Talk show

C'est vous qui le dites

  • 1 h 29 min

Ce matin, 3 débats dans " C'est vous qui le dites " :

// Zuhal Demir, ministre flamande de l'Environnement, est critiquée parce qu'elle a annoncé « coavionner » pour se rendre à la COP25. Être ministre de l'Environnement et prendre l'avion, c'est incompatible ?
// Un ex-membre belge du groupe terroriste Etat Islamique, détenu en Syrie, demande à rentrer en Belgique pour aller en prison. Il veut qu'on lui donne une deuxième chance. Vous lui donnez ?
// Pour La DH, dix hommes ont été invités à répondre à la question : « Y a-t-il des victimes collatérales du #MeToo ? ». Depuis la parution de l'article, de nombreux messages agressifs apparaissent. Le sujet du harcèlement féminin est-il devenu trop sensible à aborder ?

Au 070/233.466 ou par sms au 30 63.

Détail

Liens promotionnels