C'EST VOUS QUI LE DITES - 13/06/2018

tous les sites
C'EST VOUS QUI LE DITES

C'EST VOUS QUI LE DITES

Séquences 0 / 6
  • Hervé Adam : sa mort était évitable ?
    Hervé Adam : sa mort était évitable ?
    - Hervé Adam : sa mort était évitable ? Le premier débat du jour
  • Crèches : listes d’attente plus transparentes
    Crèches : listes d’attente plus transparentes
    - Crèches : listes d’attente plus transparentes Le second débat du jour
  • Harcèlement : 1 mois de délai à la police
    Harcèlement : 1 mois de délai à la police
    - Harcèlement : 1 mois de délai à la police Le troisième débat du jour
  • L'expert du débat
    L'expert du débat
    - L'expert du débat Dany Adam - Papa de la victime Hervé Adam, abattu dimanche par la police
  • La question qui dérange
    La question qui dérange
    - La question qui dérange Bernard Hubien - Secrétaire général de l’UFAPEC (l’Union francophone des associations de parents de l’Enseignement catholique)
  • Les trois clés du débat
    Les trois clés du débat
    - Les trois clés du débat C'est vous qui le dites

C'EST VOUS QUI LE DITES

  • 2 h

Ce matin, 3 débats marquent la Belgique dans " C'est vous qui le dites ! " :
Après avoir lancé des couteaux en direction de la police, Hervé Adam a été abattu dimanche soir par un policier qui a fait usage de son arme. Aujourd'hui son père estime que la mort de son fils était évitable, il fallait négocier. Dans une telle situation, une autre issue est-elle possible ?/
Plus de transparence sur les listes d'attente des crèches communales, c'est la demande de parents qui se sont vus refuser à plusieurs reprise l'inscription de leur fille faute de place mais sans jamais savoir quelle était la longueur de cette liste d'attente. Y a-t-il un manque de transparence autour des inscriptions dans les crèches ?/
Manon, 17 ans, est harcelée, menacée de mort depuis plus de 2 ans, elle a même été victime d'une violente agression. La police lui conseille de continuer à déposer plainte mais au vu de la charge de travail il y a un délai de plus d'un mois avant une convocation au commissariat. Les dossiers de harcèlement sont-ils pris assez au sérieux ?/

Détail

C'est vous qui le dites

Extraits

Liens promotionnels