Entrez sans frapper : Entrez sans frapper sur Auvio

tous les sites
Boris Vian, centenaire de sa mort

La Première - Culture

Boris Vian, centenaire de sa mort

Entrez sans frapper

  • 33 min

Le lundi 10 mars, ce sera le centenaire de la naissance de Boris Vian.
On en parle avec François Roulmann, qui a collaboré avec Christelle Gonzalo à la publication de « Œuvres romanesques complètes I, II » à La Pléiade. Une édition publiée sous la direction de Marc Lapprand.

« Cette édition réunit les romans, les nouvelles et les scénarios de Boris Vian, ainsi qu'un choix de textes brefs qui, bien que non fictionnels (encore que certaines chroniques soient fort «romancées»), éclairent son univers imaginaire. Précisément, à quoi ressemble-t-il, cet univers? À un monde parallèle au nôtre et communiquant avec lui, doté de son langage propre, irréductible aux catégories convenues (fantastique, science-fiction), aussi contrasté que le désert à rayures de L'Automne à Pékin, mais concerté, cohérent, à la fois poétique et réel : «l'histoire est entièrement vraie, puisque je l'ai imaginée d'un bout à l'autre. Sa réalisation matérielle proprement dite consiste essentiellement en une projection de la réalité en atmosphère biaise et chauffée, sur un plan de référence irrégulièrement ondulé et présentant de la distorsion.» Langage d'ingénieur, mais il cache une définition du récit poétique, au service de thèmes graves - la difficulté d'être, l'usure de toute chose, l'angoisse de la mort - qui chez Vian sont transfigurés par la magie du rêve. »

Détail

Liens promotionnels