Autriche : démission FPÖ - vews - 21/05/2019

tous les sites
Autriche : démission FPÖ

Autriche : démission FPÖ

vews

  • 1 min 21 s

L’alliance entre l’extrême droite et les conservateurs autrichien explose à 6 jours des élections européennes. L’Autriche bascule dans la crise à cause de l’Ibiza gate. Une sulfureuse vidéo tournée en caméra cachée dans une villa d’Ibiza où l’on voit le vice-chancelier Heinz-Christian Strache, l’un des leader du parti d’extrême droite FPÖ, promettre à une fausse héritière russe des marchés publics contre un soutien à sa campagne électorale, proposant même un système de financement illégal. Heinz-Christian Strache a reconnu une erreur et démissionné de tous ses mandats. Hier, le chancelier conservateur Sebastian Kurz annonçait des élections anticipées pour le mois de septembre. Il espérait maintenir à flot sa coalition jusque-là. Mais sans cet homme… Herbert Kickl… le ministre de l’intérieur… une figure du FPÖ.

Sebastian Kurz, chancelier autrichien :
"En accord avec le président de la République, j'ai proposé au président de la République de démettre le ministre de l'Intérieur."

Sebastian Kurz estimait qu’en tant que ministre de l’intérieur, Kickl pouvait difficilement superviser les enquêtes visant son propre parti. Inacceptable pour le FPÖ qui a ce soir annoncé le départ de tous ses ministres du gouvernement.

Outre l’intérieur, l’extrême droite détenait aussi les ministères des affaires étrangères, des transports, du travail et de la défense.

Détail

Vews

Vews 22h30
Vews 22h30

Prochain direct

à 22h30

Vews 22h30

Extraits

Bonus

Liens promotionnels