Ars Musica : Pianisphère 2 - Ars Musica sur Auvio

tous les sites
Ars Musica

Classique

Ars Musica

Pianisphère 2 - Ars Musica

  • 1 h 57 min

Covid-19 oblige, pour cette édition singulière, le festival Ars Musica s'est affranchi de sa forme thématique et a construit avec les artistes un programme pluriel et solidaire de la profession, miroir de la multiplicité de la création musicale. Après ces temps incertains, le partage devient le maître-mot : découvrez Solid.Ars sur Auvio ! Partie 1 : François Mardirossian, solo. Moondog est un musicien anticonformiste et intemporel qui a opéré, en dehors de tous les courants et de toutes les modes, la jonction entre musiques savantes et populaires : jazz, musique baroque et musique amérindienne. Il peut être considéré comme un précurseur des minimalistes américains (Glass et Reich estiment eux-mêmes lui devoir beaucoup). Toujours fidèle à son engagement pour les musiques minimalistes, François Mardirossian se passionne depuis plusieurs années à la redécouverte de son oeuvre pianistique et lui a consacré son premier disque - disque récompensé à plusieurs reprises. Durant ce concert il mêlera aux oeuvres de Moondog des pièces pour piano du compositeur français Frédéric Lagnau, figure attachante d'un minimalisme bien à la française où se mélangent joyeusement des influences de Reich, Alkan et Satie ; ce qui fait de la musique de Lagnau une musique à la fois touchante, virtuose et spirituelle. Frédéric Lagnau fut d'ailleurs élève de Frédéric Rzewski à Liège et laisse à tous ceux qui l'ont connu un souvenir d'une personnalité riche et généreuse. Un concert en forme de double hommage. Partie 2 : Ginsberg by Ginsburgh. Figure emblématique du mouvement littéraire de la " Beat Generation ", avec William Burroughs et Jack Kerouac, Allen Ginsberg (1926-1997) s'attaqua entre autres à la société de consommation, au militarisme et à la répression sexuelle de son époque. Il ouvrit la voie aux multiples manifestations de la contre-culture des années 1960, mais aussi à l'intérêt grandissant pour les pensées asiatiques telles que le bouddhisme, qu'il pratiquait. Compositeur et pianiste virtuose hors-normes, Frederic Rzewski fut élève de compositeurs phares tels que Milton Babbitt et Luigi Dallapiccola. Co-fondateur de Musica Elettronica Viva avec Alvin Curran et Steve Lacy, il a su insuffler à la musique contemporaine une dynamique toute particulière à laquelle l'usage de l'improvisation a notamment contribué, tant par l'acoustique que par l'électronique. Quant à Jerome Kitzke, les matières les plus diverses ont toujours inspiré sa création, qu'il s'agisse de jazz, de chanson indienne, ou de poésie de la " Beat Generation ". Ce sont ces deux compositeurs que Stéphane Ginsburgh, pianiste rôdé tant au répertoire classique qu'aux interprétations de musique contemporaine les plus échevelées, présentera au Botanique. Une coproduction du Botanique et de Ars Musica.

Détail

Ars Musica

Chargement ...