Archives Sonuma : Pour l'île déserte - Mai 68... mais 68...mets 68... mes 68 sur Auvio

tous les sites
Archives Sonuma

La Trois - Culture

Archives Sonuma

Pour l'île déserte - Mai 68... mais 68...mets 68... mes 68

  • 1 h 2 min

Emission réalisée en 1988. Que reste-t-il de nos amours, de ce moment privilégié de l'histoire où la volonté de transformation du monde et la recherche d'un projet collectif se combinaient avec l'affirmation d'une individualité libérée des contraintes morales de la société bourgeoise. Détrompez-vous. "Pour l'Île Déserte" n'apportera pas une pierre à cet édifice-là. Ni commentaires, ni événements-phares dans cette émission. On ne donnera pas la parole aux prophètes repentis: pas de messe sur le sens de l'histoire, et, à un autre niveau, pas d'explication socio-politique sur le devenir de sociétés qui varient invariablement entre le néo-libéralisme musclé et la social-démocratie bon teint. "Pour l'Île Déserte" offre une autre perspective. Mai 68 a été incontestablement un moment de rupture. Mais les auteurs de l'émission pensent qu'au regard de l'histoire l'importance de l'événement a été gonflé tant par les acteurs que par tous ceux qui ont tenté de l'expliquer. Et qu'il convient de le remettre à sa place: un choc au niveau des consciences, une redéfinition des relations entre les individus, une modification au niveau subjectif des comportements et des rapports humains. Mai 68 sera "Mes 68" : ma, notre, votre, sensibilité, mon, notre, votre rapport au monde d'hier (en 68) et d'aujourd'hui (20 ans après !), et sera également un autre regard pour ce qui est du contenu mais aussi, quant à la forme, un déplacement de perspective: en privilégiant la mise en situation et l'exercice de style sur l'interview et le témoignage traditionnel. Avec la participation de Roland Topor (qui a participé en 68 à la création du mouvement bête et méchant : Hara Kiri, Charlie Hebdo) et de personnalités du monde culturel, politique et du spectacle qui exerceront leur art de la formule et leur talent humoristique afin de comparer leurs goûts, leur maître à penser, leurs lectures, leur vie sexuelle" et affective, hier et aujourd'hui. Autour de l'année 68, naît en Suisse romande un cinéma original dont les maîtres mots sont expression personnelle, refus du conformisme helvétique, de l'aliénation individuelle et collective induite par la société de consommation. Ses représentants essentiels sont Alain Tanner (La Salamandre, Charles mort ou vif, Jonas qui aura 25 ans en l'an 2000), Michel Soutter (Les Arpenteurs, la Pomme, l'Amour des femmes), et Claude Goretta (Le Fou, l'Invitation). Le temps d'un repas, nous avons rencontré Alain Tanner et Michel Soutter. Ne l'oublions pas. Qui dit forme originale dit humour. Et l'humour lui a toujours une dimension subversive. Alors au cas où Mai reviendrait, vous apprendrez avec nous, à fabriquer un cocktail Molotov, à lancer un pavé, à confectionner un uniforme CRS à la mode Chanel, à faire une chanson engagée, un calicot révolutionnaire... Si après 20 ans où le(s) tiède(s) grignote(nt) chaque jour un peu plus sur le (s) chaud(s) et le(s) froid(s) vous avez toujours confiance en vous, ne manquez pas le départ "Pour l'Île Déserte".

Détail