Archives Sonuma - Un homme, une ville - Julos Beaucarne à Tokyo (383/999) - 26/06/2016

Retour en arrière × Vider le champs
Archives Sonuma

Archives Sonuma

Un homme, une ville - Julos Beaucarne à Tokyo

  • 55 minutes

1981.
Julos Beaucarne (conteur, poète, comédien, écrivain, chanteur, sculpteur belge) à Tokyo, c'est, dans cette série "Un homme, une ville", une émission en forme de gageure, de défi. Ici, ni ressemblances, ni analogies, ni parallélisme.
Un double portrait en contrastes plutôt. Contraste entre l'âme japonaise fondée sur la rigueur et tournée toute entière vers la réussite collective et le personnalisme d'un poète amoureux de la vie et de la nature.
Et pourtant, nous le découvrirons au fil des images de Manu Bonmariage, l'âme japonaise fascine Julos. Car, derrière une des plus grandes villes du monde, derrière ce modèle économique de la société contemporaine qu'est Tokyo, avec Beaucarne, nous découvrirons un peuple attentif, poli, mais qui a gardé le souvenir de ses origines paysannes. Un peuple à l'âme simple et sereine.

Mais écoutons Julos qui nous livre ici, dans le désordre, les images de Tokyo qui se bousculent encore dans sa tête.

Je me suis baladé dans Tokyo comme un spectateur attentif. Avec, dans la tête un appareil photo et un enregistreur pour retenir tout ce qui se passait autour de moi :
Le marché aux poissons avec ses arrivages en provenance du golfe du Mexique.

L'école où les bons élèves sont loués devant tous, chaque matin, et où les mauvais élèves sont, publiquement, montrés du doigt.

La classe de musique ornée exclusivement de portraits de compositeurs européens.

Le Théâtre Kabuki où les femmes sont interdites sur scène et où les acteurs masculins qui tiennent leurs rôles se griment en grande cérémonie.

Les publicités pour des capteurs solaires à la télévision.

Le bruit de cette gigantesque métropole de 14. 000. 000 d'habitants. Mais aussi ses parcs et tous les petits coins de terre plantés de fleurs ou d'arbres.

La cérémonie du thé, contrepartie nécessaire à cette civilisation fondée sur le travail et l'efficacité.

La musique totalement américanisée débitée par les transistors et les juke-boxes. Une musique de consommation efficace comme tout le reste dans ce pays.

L'air tout à la fois fatigué et volontaire des Tokyotes dans le métro.

Et Julos conclut par une pensée Zen : "Si vous fermez votre porte à toutes les erreurs, la vérité restera dehors".

Julos Beaucarne est né le 27 juin 1936 à Écaussinnes.

Détail

Prochain direct

à 11h21 sur La Trois

Archives Sonuma

Destination le monde (1992) - L'Inde du nord-ouest : Rajasthan - Gujarat

Vous aimeriez aussi

Archives Sonuma

Archives Sonuma
Archives Sonuma
21min 5s Plus tard

Archives Sonuma

W comme Wallonie - Prodî lès-Avrûles - Derrière les grandes haies - Folkore musical des Hautes Fagnes

Liens promotionnels