Archives Sonuma - Oeuvres en chantier - Noms-Lieux - Xavier Hanotte (125/350) - 29/04/2016

Retour en arrière × Vider le champs
Archives Sonuma

Archives Sonuma

Oeuvres en chantier - Noms-Lieux - Xavier Hanotte

  • 32 minutes

Disponible encore

Emission réalisée en 2001.
Portrait de Xavier Hanotte, écrivain belge, auteur de romans noirs et fantastiques.
Xavier Hanotte a écrit (jusqu'en 2001) trois romans. Des romans qui réussissent le coup de force de n'appartenir à aucun genre, jouant avec maîtrise et humour des apparences du polar, de l'intensité de l'oeuvre psychologique et de la force du roman historique. Des romans qui comptent car, outre le talent littéraire qui transpire de chacune des pages, ceux-ci charrient des thèmes essentiels capables de susciter la réflexion et les dérives imaginaires les plus intenses. Parmi ceux-ci, on retiendra celui de la mémoire, thème qui soulève des questions à la fois historiques, idéologiques et politiques, avec, en toile de fond, la guerre de 14, les révisionnismes en tout genre, le traitement du passé et, bien entendu, la fidélité et le sens de l'engagement, valeurs dont la présence ou l'absence donnent saveur et relief aux personnages de Hanotte, recentrant le propos sur ce qui fait l'homme, sa grandeur ou sa veulerie, les grandes misères des plus âpres combats et les petites lâchetés du quotidien le plus banal.
« Noms-Lieux » invite dès lors à un voyage dans le passé, non pour commémorer ou édifier, mais pour ressentir son incontournable présence, présence à laquelle les textes et les témoignages de Xavier Hanotte donnent toute leur force singulière. Un périple qui nous emmène dans les lieux de mémoire, essentiellement dans les cimetières et mémoriaux britanniques du saillant d'Ypres et de la vallée de la Somme, ces lieux qui dévoilent jusqu'au vertige les noms de ceux qui ont perdu la vie au combat, autant d'enclaves qui font barrage à l'anonymat de l'oubli, nous invitant alors à la méditation mais aussi à la pulsion imaginaire, dimension poétique avec laquelle Hanotte est loin d'être en reste. En effet, dans ses romans, tout est une invitation à ce réalisme magique et à ce dédoublement des perceptions qui caractérisent notre tradition littéraire et picturale, réalisme magique que Hanotte a appris à apprécier et à adopter en traduisant l'oeuvre de ce maître flamand qu'est Hubert Lampo, traduction qui est par ailleurs le biais par lequel notre auteur a amorcé son entrée en littérature. « Ecrire, c'est traduire... et traduire, c'est écrire », dira-t-il d'ailleurs en souvenance de cette solide pratique qui lui a permis d'apprendre à servir sans être servile, à être créatif sans traîtrise, respectueux sans déférence confite, autant d'attitudes en accord avec ses thèmes de prédilection.

Détail

Prochain direct

à 1h38 sur La Trois

Archives Sonuma

(Boucle de nuit)

Vous aimeriez aussi

Archives Sonuma

Liens promotionnels