Alors, on change ! - Habitat (8/14) - 10/08/2016

Retour en arrière × Vider le champs
Alors, on change !

Alors, on change !

Habitat

  • 29 minutes

Thème : habitat
Maison passive belge en bois finlandais
Nous ne vous apprendrons rien en vous disant que le belge a une brique dans le ventre. Bien qu'étant belge de pure souche, les personnages dont nous vous racontons l'histoire dans ce portrait ont pourtant décidé d'opter pour du bois pour construire leur maison. Mais Jean-François et Virgine sont allés encore plus loin : la nouvelle maison de leur grande famille, ils la voulaient aussi la moins énergivore possible. Nous vous proposons de découvrir comment ils ont atteint cet objectif, en s'inspirant de ce qui se fait... en Finlande !
Maisons en bambou en Equateur
Alors qu'en Belgique, la dernière tendance est aux maisons durables en bois, en Equateur c'est une autre plante qui a la cote : le bambou ! Jean-Marc est français, il a 30 ans, il est architecte bénévole pour une ONG en Equateur. Il a décidé de se lancer dans la construction de maisons en bambou, pour donner un toit décent à ceux qui vivaient jusque-là dans des maisons faites de bric et de broc. Le bambou présente de multiples avantages : c'est une ressource locale, un matériau durable, bon marché, extrêmement résistant et isolant.
La Leaf House
En Italie, les contraintes climatiques sont certainement moins importantes que chez nous, mais de plus en plus de personnes se posent quand-même la question de l'empreinte écologique de leur habitation sur l'environnement. C'est le cas de Maddalena : elle a développé un projet d'immeuble à appartements qui a pour objectif de consommer le moins d'énergie possible. Le résultat, c'est la « Leaf House » : du courant électrique jusqu'à la l'eau des toilettes, tout est pensé pour réduire au maximum l'impact sur l'environnement.
Rome ne s'est pas faite en un jour
Rome, la ville éternelle. On peut facilement imaginer qu'une métropole avec 3000 ans d'histoire n'ait pas des performances énergétiques très positives... et bien même dans de telles conditions, Vittoria a réussi à inciter les pouvoirs publics locaux à opter pour des solutions durables. Le résultat, c'est une série de petites initiatives qui, petit à petit, changent tout. Le début de la visite, c'est par ici...

Détail

Vous aimeriez aussi

Alors on change !

Extraits

Bonus

Liens promotionnels