À Mayotte, le droit du sol remis en question - Brut. - 12/04/2018

tous les sites
À Mayotte, le droit du sol remis en question

À Mayotte, le droit du sol remis en question

Brut.

  • 1 min 25 s

Le 101ème département français connaît une immigration illégale massive. Le Gouvernement réfléchit à mettre entre parenthèses le droit du sol.

Dans la maternité de Mamoudzou à Mayotte, près de 10 000 enfants sont nés en 2017, dont 70 % de parents étrangers. Pour faire face à l'immigration illégale, le gouvernement songe à donner un statut extraterritorial à cette maternité afin que ces nouveaux-nés ne puissent pas obtenir la nationalité française. « Est-ce qu’on s’autorise à travailler sur un nouveau statut de cette maternité ? Est-ce qu'on réfléchit aux transformations qu’il faudrait apporter en matière de droit et d'accès à la nationalité à cet endroit ? Je mets tout sur la table » s’interrogeait le Premier ministre Edouard Philippe devant l’Assemblée nationale. Une mesure contourner le droit du sol, un principe républicain de plus en plus remis en question.

Détail

Brut.

Liens promotionnels