Cyclisme : les courses complètes : Tour d'Italie 2006 sur Auvio

tous les sites
3ème étape : Perwez > Namur : Victoire de Stefan Schumacher

RTBF Sport - Cyclisme

3ème étape : Perwez > Namur : Victoire de Stefan Schumacher

Tour d'Italie 2006

  • 2 min 47 s

Les rouleurs et les sprinteurs ont déjà été à la fête en ce début de Giro, au tour des puncheurs de se régaler sur les hauteurs de la Citadelle de Namur ! Après un départ donné à Perwez, le peloton passe par Gembloux, Fosses-la-Ville, Mettet, Yvoir, Ohey, Andenne et Huy avant de filer vers Namur via la Hesbaye (Wanze, Moha, Burdinne...) et la Route de Hannut. La météo est toujours aussi maussade, et Alessandro Petacchi est victime d'une chute dans la descente de la Chaussée des Forges, entre Marchin et Huy, à hauteur des tôleries Delloye-Matthieu. Le sprinteur italien est contraint à l'abandon et devra se faire opérer du genou gauche, ce qui l'empêchera de participer au Tour de France. Il pleut encore lorsque le peloton se présente en bas de la Citadelle de Namur. José Luis Rubiera (Discovery Channel) tente sa chance, mais sous la flamme rouge, il est rejoint par Stefan Schumacher (Gerolsteiner), alors que Paolo Bettini suit à quelques mètres, accompagné par des coureurs du calibre de Davide Rebellin (Gerolsteiner), qui protège son coéquipier, Paolo Savoldelli ou encore Philippe Gilbert. Tous sont à bloc, et personne ne réussit à boucher le trou qui les sépare du duo de tête au moment où ce dernier se présente sur l'Esplanade de la Citadelle. Stefan Schumacher, dressé sur ses pédales, en remet une couche dans les 400 derniers mètres et ne laisse aucune chance à José Luis Rubiera, qu'il devance de deux secondes sur la ligne d'arrivée. Six secondes après la victoire de l'Allemand, un groupe de sept sprinte pour la troisième place, dont s'empare Davide Rebellin devant Paolo Bettini et Philippe Gilbert, cinquième. Stefan Schumacher fait coup double et prend possession du maillot rose avec treize secondes d'avance sur Paolo Savoldelli, qui a parfaitement limité la casse sur les hauteurs de Namur (neuvième à six secondes) Il s'agit là d'un des plus beaux succès de la carrière de Stefan Schumacher, soupçonné de dopage dès la fin de la saison 2007 avant d'être contrôlé positif à l'EPO CERA en 2008 (pendant le Tour et les JO de Pékin). Après une suspension de deux ans, il reviendra dans le peloton fin 2010 et multipliera les contrats dans des équipes de seconde zone, sans plus jamais atteindre les sommets.

Détail

Paris-Nice

Chargement ...
Liens promotionnels