1000 jours dans l'Histoire : ROBERT FÜEG N'EST PAS UN SALAUD : PEUT-ON PARLER DE DEGRÉ DANS LA COLLABORATION AVEC L'ENNEMI ? sur Auvio

tous les sites
1000 Jours dans l'Histoire

La Première - Histoire

1000 Jours dans l'Histoire

ROBERT FÜEG N'EST PAS UN SALAUD : PEUT-ON PARLER DE DEGRÉ DANS LA COLLABORATION AVEC L'ENNEMI ?

  • 33 min

Nous sommes en 1943. La firme suisse Scintilla, qui fabrique des phares de voitures, est inscrite sur la liste noire des Alliés. Elle restera interdite d’import-export jusqu’en 1946. La société compte, en effet, la firme allemande Bosch au nombre de ses actionnaires et elle est la filiale de Brown Bovery, deux entreprises qui ont fourni le troisième Reich. Parmi les employés de Scintilla, on retrouve un certain Robert Füeg. Il est originaire de Suisse et s’est installé en Belgique, quelques années auparavant. Il travaille sous les ordres d’un certain Max qui sera condamné en 1948 pour des faits de collaboration avec l’ennemi. Quel a été le rôle de Robert Füeg ? A-t-il été lui aussi un collaborateur ? La parole est à son petit-fils ?

Détail