1000 jours dans l'Histoire - HISTOIRE DU ROMAN POLICIER - 03/07/2017

tous les sites
1000 jours dans l'Histoire

1000 jours dans l'Histoire

HISTOIRE DU ROMAN POLICIER

  • 32 min

Nous sommes en 1928, aux Etats-Unis. Willard Huntington Wright critique d’art, scénariste et auteur de polar, sous le pseudonyme de S.S. Van Dine, publie, dans The American Magazine, vingt règles pour l’écriture de romans policiers. La quinzième dit ceci : « Le fin mot de l’énigme doit être apparent tout au long du roman, à condition, bien sûr, que le lecteur soit assez perspicace pour le saisir. Je veux dire par là que, si le lecteur relisait le livre une fois le mystère dévoilé, il verrait que, dans un sens, la solution sautait aux yeux dès le début, que tous les indices permettaient de conclure à l’identité du coupable et que, s’il avait été aussi fin que le détective lui-même, il aurait pu percer le secret sans lire jusqu’au dernier chapitre. Il va sans dire que cela arrive effectivement très souvent et je vais jusqu’à affirmer qu’il est impossible de garder secrète jusqu’au bout, et devant tous les lecteurs, la solution d’un roman policier bien et loyalement construit. Il y aura toujours un certain nombre de lecteurs qui se montreront tout aussi sagaces que l’écrivain [...] C’est là, précisément, que réside la valeur du jeu [...] Les règles de Van Dine entendaient donc faire du roman policier un jeu intellectuel, une joute entre l’auteur et lecteur. Quelle est l’histoire de ce genre littéraire qui, aujourd’hui, représente un roman vendu sur quatre ?

Détail

1000 jours dans l'Histoire

Un Jour dans l'Histoire

Liens promotionnels