1000 jours dans l'Histoire : BERTHE MORISOT, L'OUBLIÉE DES IMPRESSIONNISTES sur Auvio

tous les sites
1000 Jours dans l'Histoire

La Première - Histoire

1000 Jours dans l'Histoire

BERTHE MORISOT, L'OUBLIÉE DES IMPRESSIONNISTES

  • 27 min

Nous sommes le 22 avril 1877. Paul Mantz, historien de l'art, écrit à propos de ceux que l’on nomme les peintres impressionnistes, depuis leur première exposition collective, trois ans plus tôt, aux salons Nadar, boulevard des Capucines, à Paris : « Dans ce groupe de révolutionnaires, il n'y a qu'un seul (sic) impressionniste et c'est mademoiselle Berthe Morisot... Sa peinture a la franchise de l'improvisation, elle est véritablement l'impression d'un œil sincère que la main ne trahit jamais. » Berthe Morisot, la grande oubliée de ces illustres peintres : Monet, Sisley, Renoir, Pissarro, Cézanne, Degas… Manet proclamé chef de file malgré lui. La critique de Paul Mantz est une note discordante dans le flot des réprobations que dut subir la jeune artiste depuis ses débuts : « Chez elle, la grâce féminine se maintient au milieu des débordements d'un esprit en délire » dira un journaliste. Dans cette deuxième partie d’un dix-neuvième siècle bourgeois, il n’est toujours pas facile pour une femme de prétendre à une place dans le monde de l’art, y compris celui de l’avant-garde. Partons sur les traces de Berthe Morisot.

Détail