1000 jours dans l'Histoire : QUAND LE VÊTEMENT SE FAIT CONTESTATAIRE sur Auvio

tous les sites
1000 jours dans l'Histoire

La Première - Histoire

1000 jours dans l'Histoire

QUAND LE VÊTEMENT SE FAIT CONTESTATAIRE

  • 34 min

Nous sommes au mois d’août 1779, au château de Versailles. De retour de ses couches, Marie Antoinette paraît dans les jardins du Petit Trianon, vêtue d’une simple robe de mousseline attachée à la taille par un ruban. Cette robe dite « de gaulle » ou « en gaulle » est si légère qu’elle va provoquer le scandale sous le nom de « chemise à la reine ». Elle choque car c’est la première fois qu’une reine de France porte en public une tenue « négligée ». Ainsi en 1783, quand Elisabeth Vigée-Lebrun représente la souveraine « en chemise » et sans bijou, le teint frais sous son chapeau de paille, le tableau fait tellement scandale qu’il est aussitôt remplacé par un portrait en robe de cour, beaucoup plus classique, avec une rose à la main. Ce qui n’empêchera pas les élégantes de s’empresser de l’imiter, à Versailles, en France, puis dans le monde entier. La longue histoire du vêtement est parsemée de ruptures, de remises en question des codes établis, de contestations de l’ordre régnant. Parcourons quelques-unes de ces grandes étapes…Jean-Luc Petit, du Service éducatif et de médiation des publics des Musées Ville de Bruxelles.

Détail

Un Jour dans l'Histoire

Chargement ...
Liens promotionnels