1000 Jours dans l'Histoire - LE THÉATRE DE MOLIÈRE - 13/04/2017

tous les sites
1000 Jours dans l'Histoire

1000 Jours dans l'Histoire

LE THÉATRE DE MOLIÈRE

  • 26 min

Nous sommes en 1659. Dans son « Récit de la farce des Précieuses » qu’elle fait à son amie Madame de Morangis, Mlle Desjardins, poétesse et romancière du Grand siècle français, écrit à propos des tenues franchement caricaturales que Molière utilise dans ses comédies. Ici donc, à propos des « Précieuses ridicules » où l’auteur joue le rôle de Mascarille, Melle Desjardins écrit : « Imaginez-vous donc, Madame, que sa perruque était si grande qu’elle balayait la place à chaque fois qu’il faisait la révérence […] son rabat se pouvait appeler un honnête peignoir, et ses canons semblaient n’être faits que pour servir de caches aux enfants qui jouent à cligne-musette […]. Un brandon de galants lui sortait de sa poche comme d’une corne d’abondance, et ses souliers étaient si couverts de rubans qu’il ne m’est pas possible de vous dire s’ils étaient de roussi, de vache d’Angleterre ou de maroquin ; au moins sais-je bien qu’ils avaient un demi-pied de haut. » Comment Jean-Baptiste Poquelin met-il en scène ses pièces, comment dirige-t-il ses comédiens, que cherche-t-il à dire de son époque, comment fait-il rire et réfléchir ? Plongeons-nous dans le théâtre de Molière…

Détail

1000 jours dans l'Histoire

Un Jour dans l'Histoire

Liens promotionnels