1000 jours dans l'Histoire : LA BD FRANCO-BELGE A-T-ELLE ÉTÉ ANTIESCLAVAGISTE ? sur Auvio

tous les sites
1000 Jours dans l’Histoire

La Première - Histoire

1000 Jours dans l’Histoire

LA BD FRANCO-BELGE A-T-ELLE ÉTÉ ANTIESCLAVAGISTE ?

  • 27 min

Nous sommes au mois d’octobre 1956. L’hebdomadaire Tintin, créé à Bruxelles dix ans auparavant, publie la dix-neuvième aventure du petit reporter à la houppette. Dans cette histoire le héros d’Hergé se familiarise, pour la première fois, avec la traite négrière. « Cock en stock », le titre du récit, est, en fait, le mot de passe des « marchands de chair humaine » selon la formule de l‘auteur. Tintin et son ami le capitaine Haddock y apprennent que la compagnie aérienne Arabair vend, comme esclaves, des Africains convertis à l’Islam alors qu’elle est censée les emmener en pèlerinage à la Mecque. Dès lors, Tintin n’aura de cesse de vouloir combattre cet « odieux trafic ». Dans quelle mesure la bande dessinée franco-belge des années 1940 à 1960 a-t-elle été antiesclavagiste, c’est la leçon du jour.

Détail

Un Jour dans l'Histoire

Chargement ...
Liens promotionnels