1000 jours dans l'Histoire : DES ORIGINES DU BLASPHÈME sur Auvio

tous les sites
1000 Jours dans l’Histoire

La Première - Histoire

1000 Jours dans l’Histoire

DES ORIGINES DU BLASPHÈME

  • 27 min

Nous sommes le 1e juillet 1766, à Abbeville, en Picardie. Après lui avoir rompu une partie des os, on emmène, sur une charrette, un jeune homme de vingt ans, en chemise, la corde au cou. Accrochée dans son dos, le chevalier de La Barre porte une inscription : « impie, blasphémateur et sacrilège exécrable ». On dit que le courage du condamné fut tel qu’on renonça à lui arracher la langue. Le bourreau se contenta de le décapité d’un coup de hache. Son corps est ensuite jeté au bûcher, avec l’exemplaire du « Dictionnaire philosophique » de Voltaire qui lui avait été cloué sur le torse. Plus tard, il s’avéra que la condamnation à mort du chevalier de La Barre s’appuyait sur une interprétation abusive des textes de loi et que les juges entendait faire un exemple pour contrer l’influence des philosophes. Le chevalier sera réhabilité le 15 novembre 1793, il est le dernier à avoir été exécuté, officiellement, pour blasphème, en France.

Détail

Liens promotionnels