1000 jours dans l'Histoire : UNE HISTOIRE DU GOÛT À L’ÉPOQUE MODERNE sur Auvio

tous les sites
1000 Jours dans l’Histoire

La Première - Histoire

1000 Jours dans l’Histoire

UNE HISTOIRE DU GOÛT À L’ÉPOQUE MODERNE

  • 26 min

Nous sommes en 1762. Dans un ouvrage, qui paraît avec le plus grand succès et qui s’intitule « L’art de sentir et de juger en matière de goût », son auteur, l’abbé Seran de La Tour, écrit : « Le goût imparfait jouit de ces chefs-d’œuvre de l’art, sans en connaître le prix. Il n’est pas fait pour analyser les effets agréables qu’il éprouve ; il les éprouve, cela lui suffit. La jouissance du plaisir qu’il ressent l’intéresse beaucoup plus que sa cause. Le goût délicat jouit comme le goût grossier ; mais sa jouissance a beaucoup plus de perfection et beaucoup plus d’étendue. Il distingue, dans le même mets, ce qui est insipide et ce qui a beaucoup de goût, ce qui est amer et ce qui est doux, ce qui est fade et ce qui a du parfum ; il ferait l’histoire de sa décomposition s’il était nécessaire, tant il a de sagacité à pénétrer les mystères que l’art lui fait. » C’est à une histoire du goût à l’époque moderne que je vous convie, aujourd’hui.

Détail

Liens promotionnels