1000 jours dans l'Histoire : LA DÉLINQUANCE JUVÉNILE, MYTHE ET RÉALITÉ ? sur Auvio

tous les sites
1000 Jours dans l’Histoire

La Première - Histoire

1000 Jours dans l’Histoire

LA DÉLINQUANCE JUVÉNILE, MYTHE ET RÉALITÉ ?

  • 27 min

Nous sommes en 1555. Dans son ouvrage « La pratique et enchiridion (manuel) des causes criminelles », publié à Louvain, le juriste brugeois Joos de Damhouder évoque les jeunes de son époque. Il écrit : « Nous trouvons que les enffans de nostre temps sont plus vilz et beaucoup pires que n’estoyent les enffans du temps passé ». On le voit donc les plaintes à l’encontre d’une jeunesse qui serait pire que les générations précédentes ne sont pas neuves. Aujourd’hui encore, dans les médias, au sein de l’opinion publique, les jeunes sont particulièrement associés à la violence, ils sont même de plus en plus dangereux, anxiogènes. Les discours, les commentaires ne reposent, toutefois, pas toujours sur des bases scientifiques fiables. Alors entre le mythe et la réalité tentons d’y voir un peu plus claire en remontant la ligne du temps.

Détail

Liens promotionnels