1000 jours dans l'Histoire : FARINELLI ET LE RÈGNE DES CASTRATS sur Auvio

tous les sites
1000 Jours dans l’Histoire

La Première - Histoire

1000 Jours dans l’Histoire

FARINELLI ET LE RÈGNE DES CASTRATS

  • 36 min

Nous sommes en 1768. « Publié chez la Veuve Duchesne, librairie, rue Saint Jacques, à Paris, au Temple du Goût », peut-on lire sur la couverture de l’ouvrage, le « Dictionnaire de Musique par Jean-Jacques Rousseau ». A l’article Castrato, le philosophe écrit : « Ces hommes, qui chantent si bien mais sans chaleur et sans expression, sont, sur le théâtre, les plus maussades des acteurs du monde. Ils perdent leur voix de bonne heure et deviennent d'un embonpoint dégoûtant. Ils parlent et prononcent plus mal que les vrais hommes, et il y a même des lettres comme l'R qu'il ne peuvent point prononcer du tout. » Appréciation sévère de l’auteur de « L’Emile ». Qui étaient les castrats dont l’histoire a retenu le nom de l’un des plus illustres : Farinelli

Détail

Liens promotionnels