RTBFPasser au contenu
Rechercher

Climat

Zoe : le premier nom donné officiellement à une vague de chaleur dans le monde

29 juil. 2022 à 10:30Temps de lecture1 min
Par Chloé Rosier

Zoe, le premier nom donné à une vague de chaleur dans le monde, a frappé l’Espagne au mois de juillet 2022.

L’Espagne l’avait prévu, le pays va désormais donner des noms aux vagues de chaleur qui sévissent dans cette région du monde.

La Grèce, il y a un an avait déjà proposé de nommer les catastrophes naturelles et de ne pas se cantonner aux ouragans et tempêtes. Un moyen, selon certains scientifiques, de conscientiser autorités et citoyens.

Séville est donc finalement la première ville au monde à nommer les périodes de chaleur extrême, le maire Antonio Muñoz ayant déclaré en juin que toute vague de chaleur atteignant la catégorie 3 (la plus sévère) recevrait un nom humain.

Ce premier nom a finalement été donné à la vague de chaleur qui a frappé l’Espagne et une grande partie de l’Europe au mois de juillet. Zoe est le premier nom car il a été décidé de remonter l’alphabet en commençant donc par le Z.

Loading...

La situation en Espagne en ce mois de juillet 2022 est extrême avec des températures allant jusqu’à 47 °C, plus de 14.000 hectares de forêts brûlées, plus de 2000 personnes évacuées et déjà deux morts dans les incendies.

"Nous sommes la première ville au monde à franchir une étape qui nous aidera à planifier et à prendre des mesures lorsque ce type d’événement météorologique se produit – en particulier parce que les vagues de chaleur frappent toujours les plus vulnérables", a déclaré Antonio Muñoz, le maire de Séville, dans une déclaration le mois dernier.

"Les autorités de la ville ratifient leur engagement dans la lutte contre le changement climatique par la réduction des émissions et la décarbonisation, et deuxièmement, par l’adaptation, pour faire de Séville une ville résiliente avec un modèle qui s’attaque vraiment au grand défi de la hausse de la chaleur."

Sur le même sujet

Alsace : une maison en forme de toupie pour profiter du soleil et préserver l’environnement

Vidéo

Une "grande vague de chaleur marine" fragilise la Méditerranée occidentale

Monde

Articles recommandés pour vous