RTBFPasser au contenu

Diables Rouges

Zinho Vanheusden : "J’essaye d’être prêt pour les Diables, voilà pourquoi je suis parti en Italie"

Zinho Vanheusden s’est exprimé à deux jours d’affronter l’Estonie avec les Diables Rouges. Le défenseur est content d’être de retour en sélection.

"Ça fait du bien d’être là. Après ma 3e blessure, c’est une récompense. Je suis content de mon début de saison en club et ça fait du bien d’être de retour en Belgique."

Passé du Standard à Genoa où il est prêté cet été, Zinho découvre un nouveau championnat. Et le défenseur a déjà pris de la dimension dans son nouveau club.

"On a beaucoup travaillé et ça se passe très bien. Le coach m’aide beaucoup car ce n’est pas le même football qu’au Standard et on a eu un peu de malchance avec nos deux défaites, mais on a une bonne équipe qui peut faire une bonne saison. Nous jouons à trois derrière, comparable au système chez les Diables Rouges. J’ai déjà joué à droite et au centre. En Serie A, le niveau de jeu est tellement plus élevé. Contre Naples, Fabian Ruiz avait 5 centimètres d’espace et a parfaitement envoyé le ballon dedans. Là, on voit la différence de niveau. Mais on apprend de ces moments contre les meilleurs joueurs. Avec l’Inter, j’ai décidé que je devais rejoindre un plus grand championnat et le Genoa s’est présenté. En deux mois, j’ai énormément appris sur le plan tactique."

Pour cela, il faudra se reprendre avec son club. Si le Genoa n’a pas bien démarré, Vanheusden retient quand même son premier match disputé dans le Calcio, face au club qui l’a prêté, l’Inter.

"C’est spécial, car je suis parti là-bas à 16 ans et jouer à San Siro, même si ce n’était pas avec l’Inter et qu’on perd 4-0, c’était un moment spécial et magnifique."

Avec ce passage dans le championnat italien, Vanheusden passe un cap. De quoi le faire passer dans une autre dimension en équipe nationale ?

"Je ne me suis rien fixé. A moi de montrer que je suis prêt et le coach décidera. Mais j’essaye d’être prêt tous les jours pour les Diables. C’est aussi pour ça que je suis parti en Italie pour découvrir un nouveau championnat, jouer contre de très bons joueurs et pour devenir plus fort. Et puis le coach fera ses choix."

Hier, Jan Vertonghen en a profité pour rappeler que les anciens étaient encore bien présents. Ce qui ne pose pas de problème à Zinho.

"Ce sont des grands défenseurs et il ne faut avoir que du respect pour ce qu’ils font pour le moment. Je suis content de m’entraîner avec eux pour apprendre et c’est ce qui me fait grandir. Ce n’est pas moi qui vais choisir quand jouer. Mon objectif c’est d’aller en coupe du monde, c’est un rêve. Et je vais travailler pour y arriver et après on verra."

Vanheusden compte une sélection pour l’équipe nationale. Il avait été titulaire lors du match contre la Côte d’Ivoire, l’automne dernier, avant de se blesser gravement au genou avec le Standard contre Ostende. "Contre la Côte d’Ivoire, les sensations étaient tellement bonnes, mais la blessure est arrivée. J’ai déjà connu plusieurs blessures graves et on ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve, mais j’espère désormais être épargné par les blessures et garder ma place dans la sélection. Je me mets cette pression moi-même parce que je dois m’assurer que je suis suffisamment performant pour être sélectionné."

Avec trois rencontres à disputer, on devrait normalement voir Vanheusden grappiller du temps de jeu. Le joueur a souligné que la génération dorée c’est formidable et rajoute son envie de s’installer durablement dans cette équipe.

"Les diables, c’est un rêve de gosse. Je veux continuer et jouer le plus de matches possible avec l’équipe nationale." Un nombre de matches qui pourrait donc augmenter dès ce jeudi.

Zinho Vanheusden s’est exprimé à deux jours d’affronter l’Estonie avec les Diables Rouges.
Zinho Vanheusden s’est exprimé à deux jours d’affronter l’Estonie avec les Diables Rouges. Belga

Sur le même sujet

02 sept. 2021 à 09:00
2 min
02 sept. 2021 à 05:00
2 min

Articles recommandés pour vous