RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Yves Van Laethem : "Des assouplissements n’auront pas d’impact significatif sur le système des soins de santé"

04 mars 2022 à 09:40Temps de lecture1 min
Par A.T.

La situation sanitaire s'améliore quand on regarde les dernières statistiques. Alors que le comité de concertation se réunit cet après-midi pour envisager un passage au "code jaune", les experts scientifiques de Sciensano donnent une conférence de presse pour analyser l'évolution du covid-19 en Belgique. 

"L'évolution est favorable", se réjouit Yves Van Laethem, épidémiologiste et porte-parole de Sciensano lors de la conférence de presse hebdomadaire de l'organisation. Le nombre de cas de covid-19 diminue dans toutes les régions, sauf auprès des personnes de la vingtaine d'années en Flandre.

Vers le code jaune? 

Au niveau hospitalier, la diminution se poursuit. "D'ici le 20 mars, il est prévu d'arriver à 65 hospitalisations/ jour, l'une des conditions pour atteindre le seuil de couleur jaune", précise Yves Van Laethem.

Si le comité de concertation annonce des assouplissements, il est possible que les contaminations ralentissent la diminution, voire augmentent le nombre de cas. "Mais cela n’aura pas d’impact significatif sur le système des soins de santé", rassure le porte-parole de Sciensano.

Quelles règles en code jaune?

Si on passe en code jaune, est-ce que sera synonyme d'abandon total des règles? Presque, mais il en restera néanmoins encore quelques unes, indique Yves Van Laethem: "Les recommandations générales de lavages des mains, la ventilation dans les restaurants ou salles de spectacle ainsi que le port du masque dans certains domaines comme éventuellement les transports et hôpitaux, mais c'est le politique qui doit décider."

Plus de détails à la suite du comité de concertation de cet après-midi.

Articles recommandés pour vous