RTBFPasser au contenu

Belges Histoires

Yves Dejardin éclaire le monde depuis Liège

Les Belges Histoires, Yves Dejardin éclaire le monde depuis Liège
27 oct. 2021 à 13:392 min
Par Sophie Schneider

Enfant turbulent, fils d’artistes, bricoleur attiré par les activités manuelles, Yves Dejardin a un parcours atypique et quelques métiers sous le coude… C’est ce qui rend sa démarche artisanale et artistique de créateur de luminaires si passionnante : locale, honnête, humaine. 

Sous le sceau de sa marque Art Maker, il créé à la main des luminaires œuvres d’art qui ont trouvé leur public, de Liège à New York.

Dans son atelier en région liégeoise, Yves Dejardin travaille et met la main sur chacune des pièces qu’il vend : c’est ce qui le passionne. Maxime, Florentin, Ingrid et les autres sont en effet des créations faites main et sur mesure. Elles sont en bois, européen ou exotique, selon le choix du client et constituées de pièces de bois si fines qu’elles plient… mais ne rompent point. Chaque pièce est découpée à la main, chevillée sans clou ni vis et le résultat est léger, aérien poétique : "une œuvre d’art qui est aussi un luminaire", comme il dit. Un objet de créateur qui n’a pas échappé au regard des architectes d’intérieur et des décorateurs du monde entier : dès la naissance de la marque Yves a reçu des commandes pour de nombreux hôtels, boutique et restaurants, en Wallonie d’abord, puis en Europe très rapidement. Il vient de livrer une de ses créations à New York.  Le designer a aussi été approché par des grandes marques d’édition de luminaire. Il a décliné, attaché à sa démarche : "J’ai toujours refusé car j’estime que ma valeur est artisanale. Si je n’avais pas fait ce choix, peut-être que ma société Art Maker n’existerait plus aujourd’hui ou qu’elle serait une multinationale. Mais l’industrie c’est pas mon rêve du tout. Je suis un instinctif. "

Les Belges Histoires, Yves Dejardin éclaire le monde depuis Liège
Les Belges Histoires, Yves Dejardin éclaire le monde depuis Liège © Tous droits réservés

C’est vers 40 ans, à la naissance de son premier enfant et après avoir exercé différents métiers, qu’il est touché par l’envie d’y aller : être libre, créer quelque chose, suivre son chemin… Il plaque tout et avec le soutien de sa famille, devient indépendant et lance sa marque Art Maker.  Aujourd’hui il vend une centaine de créations par mois.  "Je me sens libre. C’est Marc (Dethier), mon associé qui gère toute l’organisation de nos commandes, nos livraisons et tout l’administratif. Il gère même mon agenda ! Maud (Poulain), elle, s'occupe de la fabrication des lampes et de la manufacture. Moi, je fabrique, je fignole, je scie, je découpe, je ponce, je produits et surtout, comme quand j’étais petit, j’ai ce grand luxe de prendre la liberté de créer."

Aujourd’hui Yves Dejardin crée de plus en plus souvent des pièces hors norme, qui collent aux souhaits de ses clients. Malgré sa notoriété croissante, il a décidé de viser la qualité et l’exclusivité plutôt que la quantité. C’est un choix et une fierté pour lui :

Il y a cette phrase qui dit :  Fais de ta vie un rêve et de tes rêves une réalité, pour moi, c’est vraiment ce qui s’est passé !

Infos Art Maker : Le site web - La page Facebook - Instagram - Pinterest

 

Les belges histoires

Yves Dejardin Art Maker

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Pour découvrir toutes les vidéos des Belges Histoires, rendez-vous sur la Une tous les lundis à 17h00 ainsi qu’en replay sur Auvio

en partenariat avec Wallonie-Bruxelles International

Sur le même sujet

19 nov. 2021 à 14:57
2 min
12 nov. 2021 à 15:00
1 min

Articles recommandés pour vous