WRC

Ypres vers un rôle de réserviste ? "Avec un budget supplémentaire, le rallye peut facilement revenir en WRC", analyse Alain Penasse

22 août 2022 à 07:45Temps de lecture2 min
Par Maxime Berger avec Olivier Gaspard

Le Rallye d'Ypres, neuvième rendez-vous de la saison 2022, a accueilli le peloton du WRC ce week-end. C'est Ott Tanak (Hyundai) qui s'est imposé devant deux pilotes Toyota : Elfyn Evans et Esapekka Lappi.

Nous avons tiré les bilans, en quatre thèmes, de l'épreuve belge avec son organisateur (et ancien dirigeant chez Hyundai en WRC), Alain Penasse.

Un week-end positif

"On a tous eu un très bon week-end. On a eu beaucoup de spectateurs, ils se sont bien tenus aux règles fixées. Pas de retard ou d'annulation de spéciale. Merci à tous les spectateurs présents. Merci à tous les bénévoles aussi, on en avait 1200. Grâce à eux, le rallye a pu se dérouler dans les meilleures conditions. On a fait un rallye un peu moderne. Les spéciales se trouvent dans un mouchoir, c'est facile pour nous de faire un horaire confortable pour tout le monde. C'est plus facile pour les teams et les spectateurs. Vers 19H, il n'y a plus de spéciale et tout le monde vient boire un verre sur la Grand Place. Ca apporte de l'ambiance en plus."

Ypres en 2023...

"Avec un budget supplémentaire, Ypres peut facilement revenir au calendrier WRC. Malheureusement, je pense qu'on n'aura jamais les budgets pour payer le ticket d'entrée du promoteur du championnat. On n'a pas besoin d'énormément d'argent, mais on doit convaincre les gens d'investir dans le sport automobile. Ca parait de plus en plus difficile. Un rôle de réserviste si une autre épreuve ne peut se tenir la saison prochaine ? Ypres est une très bonne roue de secours, oui. La FIA et le promoteur partagent cette analyse."

Les déboires de Thierry Neuville à domicile

"L'endroit où Thierry est parti à la faute, c'est un endroit facile. Il a dû se faire surprendre. C'est un virage connu, j'étais surpris de le voir sortir là. En fait, ce n'est pas un piège. Je pense qu'il s'est fait surprendre par du gravier sur la route. C'est dommage pour Thierry car il était chaud pour prendre une deuxième victoire ici en WRC. La saison de Neuville ? C'est compliqué. Je pense que ce mot résume tout. C'est un battant, il est toujours là. Sa voiture n'a pas toujours été fiable cette année. Certains évènements au sein de son écurie lui ont compliqué la vie aussi."

Hyundai semble sur la bonne voie

"Heureusement, Hyundai a fait deux victoires de suite. J'espère pour eux que ça va aller de mieux en mieux. Le fonctionnement de Hyundai semble particulier. On voit le résultat, mais ce n'est pas à moi de juger. J'ai vécu huit années formidables là-bas. Je regarde le positif. Je leur souhaite de revenir au haut niveau et de pouvoir se battre l'an prochain pour le titre. Je n'ai pas été contacté pour retourner chez eux... mais je suis bien ici vous savez (sourire)."

Rallye d'Ypres : Alain Penasse
Rallye d'Ypres : Alain Penasse Belga Image

Articles recommandés pour vous