RTBFPasser au contenu
Rechercher

Yémen: 55 morts en 24 heures dans la province de Hodeida

Le Yémen connaît "la pire crise humanitaire au monde" selon l'ONU
26 juin 2018 à 14:31 - mise à jour 26 juin 2018 à 14:31Temps de lecture1 min
Par AFP

Cinquante-cinq personnes ont été tuées en 24 heures dans les bombardements, les raids et les combats dans la province de Hodeida, dans l'ouest du Yémen, ont indiqué mardi des sources locales, militaires et médicales.

Les forces progouvernementales yéménites, encadrées par les Émirats arabes unis, pilier de la coalition conduite par l'Arabie saoudite, ont lancé le 13 juin une offensive visant à chasser les rebelles Houthis de la ville portuaire de Hodeida, essentielle pour les importations.

Les Émirats ont exigé à nouveau mardi un retrait des rebelles de Hodeida à la veille d'une rencontre de l'émissaire de l'ONU avec le président Abd Rabbo Mansour pour tenter de trouver un accord évitant une une escalade militaire.

Selon des sources locales et hospitalières, huit personnes ont péri dans un raid sur un bus circulant sur la route de Zabid, dans le sud de la province. On ignore si le bus transportait des civils ou des combattants rebelles.

Six combattants Houthis ont été tués dans un autre raid dans le même secteur qui a détruit leur véhicule, selon les mêmes sources.

En outre, 38 rebelles et trois soldats progouvernement ont été tués au cours des dernières 24 heures dans les bombardements autour de l'aéroport de Hodeida, à la sortie sud de la ville, et dans les localités de Tuhaita et Jarahi, situées beaucoup plus au sud, selon des sources médicales et militaires.

Les nouvelles pertes humaines portent à 429 le nombre de morts en près de deux semaines de combats.

Articles recommandés pour vous