Tennis

WTA Monastir – Elise Mertens a dû batailler trois sets et 2h27 de jeu pour venir à bout de Papamichail

Elise Mertens a eu du mal mais s’est tout même qualifiée.

© AFP

05 oct. 2022 à 19:43 - mise à jour 05 oct. 2022 à 21:02Temps de lecture1 min
Par Belga (édité par Raphaël Deby)

Après un premier tour aisé, Elise Mertens a dû puiser dans ses réserves au 2e tour afin de se qualifier pour les quarts de finale du tournoi de tennis WTA 250 de Monastir, joué sur surface dure et doté de 251.750 dollars, mercredi en Tunisie.

Mertens, 42e mondiale et tête de série N.5, s’est en effet imposée 5-7, 6-1, 6-2 contre la Grecque de 29 ans Despina Papamichail (WTA 150). Bien que menée d’une manche et en délicatesse sur son service, avec 9 doubles fautes, la N.1 belge a fait jouer son expérience dans les points importants en sauvant notamment 8 des 11 balles de break de son adversaire.

"Ce fut un match très éprouvant", a dit la tête de série N.5 après sa victoire sur le Centre Court. "Je suis bien rentrée dans la partie, mais j’ai commis un peu trop de fautes dans le premier set. Les intentions étaient bonnes, j’étais agressive, mais l’exécution faisait parfois défaut. C’est également une joueuse qui ramène beaucoup de balles, ce qui ne facilitait pas les choses lors d’un match de soirée, où les conditions sont toujours plus lentes. Et je n’avais pas la puissance pour la balayer du court", a dit la Belge de 26 ans.

"J’ai toutefois réussi à hausser mon niveau par la suite et ai très bien joué dans les deuxième et troisième sets, surtout le deuxième. Il était très important de prendre l’ascendant lors des premières frappes et j’ai aussi nettement mieux géré mes émotions. J’essaie vraiment de jouer vers l’avant, d’être moins sur la défensive. Là, j’ai cherché à attaquer sa deuxième balle. J’ai un peu moins bien servi ce soir (NdlR : 9 doubles fautes), mais cela fait partie du jeu. Dans les deuxième et troisième sets, j’ai toutefois bien réagi mentalement et me disant, peu importe, je devais lâcher mes coups. Et cela a bien fonctionné."

En quarts de finale, la protégée de Philippe Dehaes défiera la Croate de 31 ans Petra Martic (WTA 41) ou la Japonaise Moyuka Uchijima, 21 ans et 124e mondiale.

Elise Mertens est la seule joueuse belge engagée au Jasmin Open, où elle ne disputera que le simple et où la Tunisienne Ons Jabeur, N.2 mondiale et coqueluche du public local, est tête de série N.1.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous