WRC

WRC Sardaigne : un rallye qui sourit généralement à Thierry Neuville et au clan Hyundai

WRC : Thierry Neuville en Sardaigne durant l'édition 2021

© AFP or licensors

En débarquant en Sardaigne, théâtre de la cinquième manche WRC, le championnat du monde des rallyes, de la saison, l’équipe Hyundai espère briser la suprématie du jeune Finlandais Kalle Rovanpera (Toyota), 21 ans, qui vient de s'imposer trois fois de suite, en Suède, en Croatie et au Portugal.

Si l'on met de côté la victoire du vétéran et revenant Sébastien Loeb, 47 ans, en ouverture au Rallye de Monte-Carlo, cette saison 2022 est, pour le moment, ultra-dominée par Rovanpera. Le plus jeune leader de l'histoire du Championnat du monde des rallyes (WRC) compte désormais 46 points d'avance sur son plus proche poursuivant, Thierry Neuville (Hyundai).

Cette épreuve sarde sourit presque toujours au pilote belge : deux victoires (en 2016 et 2018) et une place sur le podium très régulièrement (2e en 2013 et 2020, 3e en 2015, 2017 et 2021). Le côté technique du rallye sied à notre compatriote, son système de notes semble également en parfaite adéquation avec le parcours.

La Sardaigne, une belle occasion de rebondir

Ott Tanak (Hyundai), quatrième au championnat, s’est aussi déjà imposé sur les routes rapides et étroites de la Sardaigne. C’était en 2017, au volant d’une Ford. Le pilote estonien, champion du monde en 2019 avec Toyota, a également récolté la troisième place en 2012 du côté de l’Italie.

Dani Sordo, troisième pilote aligné par le team sud-coréen ce week-end, n’est pas en reste. Loin de là. L'Espagnol va prendre son 14e départ en Sardaigne et va pouvoir mettre son énorme expérience à profit, avec en prime une position favorable sur la route le premier jour. Son bilan récent est époustouflant : victoire en 2019, victoire en 2020, troisième en 2021. Troisième au Rallye du Portugal il y a quinze jours pour sa première apparition en 2022, le pilote de 39 ans, arrive sur cette cinquième manche le moral gonflé à bloc.

Hyundai a donc remporté quatre des six dernières éditions du parcours sarde. Une statistique enthousiasmante, comme les performances en Sardaigne des trois pilotes engagés, qui devrait permettre au team sud-coréen de rebondir après un début de saison compliqué. Après cinq manches, Toyota possède 175 unités, contre 116 à Hyundai et 94 à Ford.

Rallye de Sardaigne 2021 : Victoire de Sébastien Ogier

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Rallye de Sardaigne 2020 : Victoire de Dani Sordo

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous