WRC

WRC Portugal, Thierry Neuville : "On a été surpris par une note bien trop optimiste"

21 mai 2021 à 19:56Temps de lecture1 min
Par Maxime Berger avec Olivier Gaspard

Thierry Neuville (Hyundai) a été contraint à l'abandon après être parti à la faute dans la 7e spéciale du rallye du Portugal, 4e manche du championnat du monde WRC, vendredi en fin d'après-midi. Le Belge, pourtant deuxième sur la route, occupait une impressionnante deuxième place.

"On a été surpris par une mauvaise note. Elle était bien trop optimiste. J'ai essayé de sauver ce qui pouvait l'être, mais il y avait une souche à l'extérieur du virage. On est arrivé trop vite. Ca a endommagé la suspension arrière. On a essayé de réparer, mais les dommages étaient trop importants. Ce sont des erreurs qui peuvent se produire, c'est dommage que cela arrive dans un rallye où on contrôlait si bien et où la performance était de notre côté. Le virage était trop étroit, je n'avais aucune marge", raconte Neuville à notre micro.

Et de préciser : "J'étais jusque-là très à l'aise avec la voiture. Je me sentais bien, je contrôlais très bien ma vitesse et on faisait des spéciales très propres. C'était le cas de la 7e aussi. C'était une toute nouvelle spéciale, j'ai même diminué un peu le rythme car je ne voulais pas commettre d'erreur en sachant qu'on était bien placé pour la journée de samedi. On a dû louper quelque chose durant les reconnaissances. Je me souviens encore du virage à la vidéo, j'aurais sans doute dû le noter un peu moins vite."

"Ce que je vais faire samedi ? Essayer de sauver un maximum de pneus soft pour dimanche. Je vais me balader, il n'y a aucun autre intérêt. Il va falloir tout donner dans la Power Stage dimanche et regarder de l'avant ensuite. Il y aura la Sardaigne, on a toujours été fort là-bas. On devrait bénéficier d'une meilleure position sur la route afin d'aller y chercher la victoire. Jusqu'ici, j'étais le seul à avoir connu un début de saison assez parfait. Je rejoins maintenant tous les autres avec un abandon sur les quatre rallyes", conclut enfin le pilote belge.

© Tous droits réservés

Articles recommandés pour vous