RTBFPasser au contenu
Rechercher

WRC

WRC Monte-Carlo : Sébastien Ogier veut "jouer devant" malgré "le gros sac à dos en plus dans la voiture"

WRC Monte-Carlo : Sébastien Ogier veut "jouer devant" malgré "le gros sac à dos en plus dans la voiture"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

20 janv. 2022 à 14:53Temps de lecture1 min
Par Cédric Lizin et Olivier Gaspard

Sébastien Ogier, qui ne disputera pas l'intégralité de la saison 2022, semble avoir trouvé le mode d'emploi de la flambant neuve Toyota GR Yaris Rally1 puisqu'il a signé ce jeudi matin le meilleur temps du shakedown du Monte-Carlo, première manche du Championnat du Monde des Rallyes, et première épreuve de l'ère hybride. Le Gapençais vise tout simplement un neuvième succès en Principauté cette semaine.

"Il faut s'adapter à beaucoup de nouveautés, mais à part en ce qui concerne mon nouveau copilote (Benjamin Veillas a remplacé Julien Ingrassia à sa droite, ndlr), les nouveautés sont là pour tout le monde, a détaillé Sébastien Ogier au micro d'Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF sur le Monte-Carlo. Pour le moment, tout va bien, mais le week-end risque d'être long. On espère tous que la fiabilité sera au rendez-vous, on voit qu'il y a déjà beaucoup de petits soucis à droite et à gauche. Ces voitures restent plaisantes à conduire, même si c'est un peu plus difficile à certains endroits. Plus difficile de les faire tourner, et puis, on a ce gros "sac à dos" en plus, l'hybride rajoute beaucoup de poids. On le ressent assez fortement."

"On est là pour jouer devant, mais avec toutes ces nouveautés, c'est difficile de savoir à quoi s'attendre ce week-end, a repris l'octuple Champion du Monde. On va faire le maximum, comme toujours. Personnellement, je trouvais le parcours du Monte-carlo plus sympa dans les Alpes, c'est sûr qu'en descendant dans le Sud, il y a moins de neige. Mais on n'a jamais vu le Turini sans neige du tout, comme c'est le cas cette année. Je ne suis pas pour autant convaincu que ce sera super facile, parce qu'il y aura quelques pièges (plaques d'humidité, de givre, de glace...) qui seront difficiles à négocier quand on arrive en slicks."

Ogier le plus rapide du shakedown devant Loeb, Neuville quatrième

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous