WRC

WRC Espagne : Sébastien Ogier, "affamé" en Catalogne, n'est "pas là pour finir deuxième"

14 oct. 2021 à 10:46Temps de lecture2 min
Par Cédric Lizin avec Olivier Gaspard

Avec 24 points d'avance sur son dernier adversaire dans la course au titre, Sébastien Ogier (Toyota Yaris WRC) sera assuré de remporter un huitième titre mondial s'il s'adjuge le Rallye d'Espagne ainsi que la Power Stage, peu importe le résultat de son coéquipier Elfyn Evans.

Sacré avec Volkswagen, Ford et Toyota, le pilote français a officialisé la semaine dernière qu'il fera un pas de côté en 2022 (il a l'ambition de faire plus de courses sur circuit), avec un programme assez light en WRC. Le tout avec un nouveau copilote, Benjamin Veillas, puisque son partenaire de toujours, Julien Ingrassia, a décidé de mettre un terme à leur aventure commune.

"Je prends la décision de Julien avec beaucoup de respect, a souligné Sébastien Ogier au micro d’Olivier Gaspard, l’envoyé spécial de la RTBF en Catalogne. On a vécu tellement de belles choses ensemble, il m’a tellement apporté... Je peux tout à fait comprendre qu’à un moment donné, il ait envie de passer à autre chose. D’autant plus que c’est pareil pour moi également, puisque je vais lever le pied la saison prochaine, et que je ne sais même pas combien de rallyes je vais disputer. J'ai prévu d’arrêter en gardant un petit pied dedans, en me laissant la chance de faire quelques courses si j'en ai envie. C’est faisable car Toyota m’offre cette opportunité, et je les en remercie. J’ai envie de m’orienter un petit peu plus vers le circuit, et pour lui, cela devenait un peu plus flou. Je tiens avant tout à le remercier pour toutes ces superbes années. Pour moi, c’est le meilleur copilote du plateau. Si on fait le bilan après quinze années de collaboration, les erreurs se comptent sur les doigts d’une main je pense. On a su grandir ensemble, se perfectionner chacun dans notre domaine, sans jamais interférer dans le travail de l’autre. Il n’a jamais voulu m’expliquer comment conduire, et moi, je n’ai jamais voulu lui dire comment faire pour prendre des notes. On se fait confiance, et ça fonctionne. On s’était bien trouvé ! Le premier rallye sans lui, ce sera un sacré changement, et ce ne sera certainement pas simple."

"J’arrive ici avec une grosse envie de bien faire et d’aller chercher la victoire, a repris le septuple Champion du Monde. Après les quelques rallyes un peu difficiles qu’on vient de passer sans se battre pour la victoire, on est très heureux de retrouver l’asphalte, les sensations sont bonnes, et la motivation est bien là. Je ne suis pas là pour me poser des questions ni pour finir deuxième, je vais tout faire pour gagner. Mais Elfyn n’a pas grand-chose à perdre, il va tout faire également pour me mettre la pression, on s’y attend. Et les Hyundai peuvent aller vite aussi, je m’attends à un rallye plutôt serré ! Comme les conditions évoluent peu au fil des passages, c’est un des rallyes où la bagarre est la plus équitable du championnat, c’est bien pour le sport."

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous