RTBFPasser au contenu
Rechercher

Tour de France

Wout van Aert : "toujours sympa de gagner une étape sur le Tour, je vais en profiter"

09 juil. 2022 à 16:37Temps de lecture1 min
Par Martin Weynants

Une victoire avec le maillot jaune, une autre avec le maillot vert, Wout van Aert soigne ses succès sur ce Tour de France 2022. Il varie aussi les scénarios. Après un exploit solitaire à Calais, il a réglé un petit groupe au sprint au sommet de la côte du stade olympique de Lausanne.

"C’est magnifique. Je crois que ce sont des belles images. Je suis très fier de cette victoire. Je suis évidemment super heureux. C’était aussi une nouvelle opportunité pour prendre beaucoup de points pour le maillot vert par rapport à certains de mes concurrents. Je suis très content que mon équipe ait tout donné pour rattraper l’échappée. On a beaucoup d’ambitions dans ce Tour. Nathan Van Hooydonck a fait un travail magnifique. C’est un mec extraordinaire, pas seulement un équipier mais un ami. Je sais que quand il doit faire quelque chose, il le fait à 110%. Après cela, c’était à moi de finir le boulot", souligne-t-il au micro de Jérôme Helguers.

Au sommet d’une dernière bosse irrégulière mais pas facile pour autant, van Aert s’est montré plus rapide que Matthews et Pocagar. "C’était une ascension assez solide. On annonçait 1,5 kilomètre à 4%. Mais avec le plat au milieu, les parties montantes étaient vraiment raides. Pour un type comme moi, c’était quand même long. J’ai dû me battre pour rester dans la roue de Pogacar et ses équipiers. Je savais que si je m’accrochais, le sprint allait être un peu plus plat. J’ai attendu ce moment".

Le coureur de Jumbo-Visma a gagné le duel tant attendu avec Pogacar. "Ce n’est pas seulement un coureur pour le général. Il est aussi très fort dans ce genre d’arrivée. Quand j’ai vu le sprint à Longwy, je savais que c’était un de mes plus grands concurrents pour aujourd’hui".

Pour sa 8e victoire personnelle sur la Grande Boucle, WVA a levé les bras à Lausanne dans la Cité olympique. "Je n’y ai pas pensé. C’est peut-être un extra. Mais gagner une étape dans le Tour de France, peu importe où, c’est toujours sympa. Je vais profiter de cette victoire".

Il fait aussi une nouvelle belle affaire au classement du maillot vert où il creuse encore l’écart sur la concurrence. Après seulement 8 jours de course, il totalise 264 points, soit 115 points de plus que son dauphin Fabio Jakobsen.

Articles recommandés pour vous