RTBFPasser au contenu
Rechercher

Tour de France

Wout van Aert sur ses exploits au Tour : "j'aime juste réaliser des choses qui semblent impossibles"

Wout van Aert après sa victoire au contre-la-montre entre Lacapelle-Marival et Rocamadour au Tour de France 2022
24 juil. 2022 à 09:30Temps de lecture2 min
Par Belga (édité par Romain Langendries)

Quel phénomène. Wout van Aert a marqué les esprits tout au long des trois semaines de course sur le Tour de France. Son bilan actuel s'établit à trois victoires d'étape, l'assurance de décrocher le maillot vert et celui du coureur le plus combatif de la Grande Boucle 2022, alors qu'il lui reste encore une chance de s'imposer au sprint dimanche sur les Champs-Elysées, comme en 2021.  "Ce furent trois semaines incroyables", a-t-il déclaré samedi soir en conférence de presse.

"Je pense vraiment que Jonas Vingegaard m'a fait un beau cadeau aujourd'hui", a déclaré van Aert à propos de sa victoire dans le contre-la-montre. Le Danois a réalisé des temps intermédiaires plus rapides que notre compatriote sur le parcours, mais a visiblement ralenti son allure sur la dernière montée vers Rocamadour. "On a pu clairement s'en apercevoir", selon WVA. "Cela prouve encore une fois que c'est un grand champion. Ce fut la cerise sur le gâteau pour notre équipe et démontre une fois de plus notre esprit de groupe."'

"Ce fut bien sûr un sentiment complètement différent de celui éprouvé après le contre-la-montre sur La Planche des Belles Filles en 2020  (où Roglic a perdu le maillot jaune au profit de Tadej Pogacar, ndlr). Ce matin, le sentiment était tout autre qu'avant le contre-la-montre de 2020. Attention, nous possédions aussi une grande confiance à l'époque, mais la marge sur Pogacar était cette fois beaucoup plus grande."

Sur son équipier Jonas Vingegaard, van Aert se montre particulièrement élogieux. "Tout d'abord, c'est une personne extrêmement reconnaissante", a-t-il expliqué. "Il est aussi très terre à terre et sait ce qui est important dans la vie. Il y a d'autres choses que le vélo pour lui. Il attache une grande importance à sa famille. En tant que coéquipier, il a fort évolué ces dernières années. Je ne vais pas dire qu'il était un coureur différent, il avait beaucoup de talent, mais petit à petit, il a pris confiance, il est devenu plus fort et est devenu un vrai leader de l'équipe."

Van Aert gagne des contre-la-montre, des étapes de sprint et s'illustre également en montagne. "C'est souvent une question de mental", poursuit-il. "Beaucoup de coureurs minimisent leurs capacités. -Je suis un peu trop musclé ou trop lourd pour rouler en montagne-, pensent-ils, alors ils ne s'en sentent pas capables de grimper avec les meilleurs. Mais je suis différent. J'aime juste faire des choses qui semblent impossibles. C'est ce qui me motive le plus. J'aime relever des défis et peut-être que c'est mon secret pour réussir à faire de telles choses."

Saugrain : "Sans van Aert, Vingegaard n'aurait pas gagné le Tour de cette manière"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Bemer Cyclasics : Wout van Aert lance sa préparation pour les Mondiaux en Allemagne

Cyclisme

Articles recommandés pour vous