Cyclisme

Wout van Aert: "Le Mondial est encore loin et il s'agit de rester concentré jusque-là"

© Tous droits réservés

Wout van Aert a tenu son rôle de favori lors du 86e Bretagne Classic, dimanche à Plouay. "Ce n'était pas seulement une journée difficile pour moi, mais aussi pour l'équipe, qui a enduré une course difficile", a analysé le coureur Jumbo-Visma.

"Je me sentais bien dans le final mais j'étais complètement isolé et je devais neutraliser seul les attaques des autres équipes. C'était difficile, mais j'y suis parvenu. Je suis très heureux de cette victoire après avoir été deuxième en Allemagne la semaine dernière", a raconté le maillot vert du Tour.

Arnaud De Lie, piloté par Jasper De Buyst dans la dernière ligne droite, est sorti à découvert un peu trop tôt et a vu Van Aert, entre autres, passer devant. "Je pense que c'est la première fois que je bats Arnaud au sprint. C'est un réel talent et il ira loin. Cela me fait très plaisir de gagner contre lui. Cependant, j'ai pu reprendre de la vitesse dans la zone en descente vers l'arrivée et cela m'a aidé à le remonter."

Désormais, Van Aert se concentrera sur les championnats du monde en Australie. "Un tel championnat du monde est toujours difficile. Je m'attends à une équipe française très forte. Quant à moi, je n'ai pas à me plaindre de ma condition. Après le Tour de France, je suis tombé malade. J'ai souffert pendant une semaine et j'ai dû récupérer pendant un certain temps. Maintenant, tout est en ordre. Le Mondial c'est dans quatre semaines environ. C'est encore loin et il s'agit de rester concentré jusque-là", a conclu Van Aert.

Sur le même sujet

GP du Québec : Benoit Cosnefroy sort à 2 km et s’impose en solitaire, van Aert 4e

Cyclisme

Mondiaux de cyclisme : Wout van Aert se plaint des frais de voyage élevés pour se rendre en Australie

Cyclisme

Articles recommandés pour vous