Tour de France

Wout van Aert 3e après 4500m de dénivelé: "C'était vraiment dur"

17 sept. 2020 à 15:52 - mise à jour 17 sept. 2020 à 15:52Temps de lecture1 min
Par Giovanni Zidda avec Jérôme Helguers

Wout van Aert a une fois de plus épaté la galerie jeudi soir en prenant la 3e place d'une des étapes les plus exigeantes de ce Tour de France, la 18e étape entre Méribel et La Roche-sur-Foron marquée par 5 ascensions répertoriées pour un total d'environ 4500m de dénivelé.

Un résultat dont il est le premier surpris. Après avoir franchi la ligne, il s'est exprimé au micro de Jérôme Helguers. "On a contrôlé la course mais c'était vraiment dur. Il y a ce groupe qui est parti tout au début de la course et on a dû imprimer un tempo élevé assez rapidement. Il y avait des coéquipiers de Landa et de Lopez en plus de Carapaz qui était à 20 minutes. C'était important de ne pas leur faire prendre le large. Dans le final, j'ai fait l'ascension du plateau de Glières en tête car Landa a attaqué, après j'ai été décramponné mais je suis parvenu à revenir. Après je me sentais bien car j'ai gagné le sprint de la 3e place et j'ai privé les autres des 4 secondes de bonification. Je ne comprends toujours pas comment je suis parvenu à revenir sur les premiers."

Le vainqueur des Strade Bianche a terminé l'interview sur une note d'humour à propos du tronçon de route blanche affronté au sommet du plateau de Glières. "Je préfère quand le 'gravel 'est sur du plat plutôt qu'au terme d'une côte de 6km à 10%."

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous