Belgique

Wetteren: les premiers wagons ont été évacués

Wetteren: les premiers wagons ont été évacués

© Tous droits réservés

13 mai 2013 à 09:18 - mise à jour 13 mai 2013 à 18:57Temps de lecture2 min
Par Belga News

Les préparatifs en vue de l'évacuation des 6 wagons, rinçage des wagons et déplacement de caténaires là où c'était nécessaire, ont eu lieu ce lundi.

"Le train avec les six wagons voyage à vitesse réduite, conformément à toutes les conditions de sécurité, et devrait arriver à Termonde dans une petite heure environ", a confirmé le porte-parole du gestionnaire de réseau Infrabel, Frédéric Petit. "Les cinq wagons vides voyageront en direction de Schaerbeek. Celui avec les conteneurs à son bord sera placé sur une voie d'évitement."

A Schaerbeek, les wagons vides destinés au transport d'acier resteront à la disposition des enquêteurs. Le wagon porte-container verra son contenu transféré jeudi avant de les rejoindre.

Quand aux autres wagons endommagés qui ont déraillé et dont les citernes sont éventrées, leurs épaves seront découpées sur place dans le courant de cette semaine, dès qu'une zone de travail aura été aménagée et protégée dans une prairie longeant les voies.

Les débris découpés seront ensuite  évacués pour être traités à Gand dans une entreprise spécialisée.
 
La vie reprend dans les écoles

Six centres scolaires et une crèche ont rouvert leurs portes lundi matin à Wetteren, plus d'une semaine après l'accident d'un train de marchandises. Les autorités compétentes en matière d'enseignement ont décidé que les cours qui n'ont pu être donnés ne devraient pas être rattrapés.

Au collège Sainte-Gertrude, la plus importante école, qui compte 950 élèves du secondaire, les élèves ont été accueillis vers 10h15. "Les professeurs sont arrivés à 8h30 pour un briefing et pour mettre de l'ordre dans les locaux", explique Erwin De Feyter, directeur du collège et directeur général de l'ASBL Katholiek Onderwijs Wetteren, qui comprend également l'institut Saint-Joseph et cinq écoles primaires. Tous les établissements ont été déclarés sûrs.

"Deux mesures ont été effectuées, ce week-end notamment, et toutes affichaient une valeur nulle", ajoute M. De Feyter. Une structure d'accueil est maintenant prévue. "Le plus important est de soutenir autant que possible les élèves qui étaient directement impliqués et qui avaient des problèmes, mais aussi de reprendre un rythme d'apprentissage normal."

Après l'accident de train survenu le 4 mai dernier, le collège Sainte-Gertrude (primaire et secondaire), l'institut Saint-Joseph (primaire et secondaire), les écoles maternelles 't Klimopje et Campus Kompas ainsi que la crèche Saint-Joseph étaient restés fermés depuis le 6 mai. Mercredi dernier, le Scheppersinstituut, qui compte 1000 élèves, avait dû également fermer un jour.

Belga

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Plaque commémorative pour les victimes de l'accident de train à Wetteren

Belgique

Schellebelle: nouvelles analyses pour les habitants de Wetteren

Belgique

Articles recommandés pour vous