RTBFPasser au contenu
Rechercher

Moteurs

WEC 6h Monza : Alpine s’impose face à Toyota, pas de victoire pour Sarah Bouvy en GTE Am

10 juil. 2022 à 17:14Temps de lecture1 min
Par Belga (édité par Pierre Lambert)
L’Alpine A480-Gibson de Mathieu Vaxivière/Nicolas Lapierre/André Negrão (Fra/Fra/Bré) s’est imposée aux 6h de Monza.
L’Alpine A480-Gibson de Mathieu Vaxivière/Nicolas Lapierre/André Negrão (Fra/Fra/Bré) s’est imposée aux 6h de Monza. AFP or licensors

La Liégeoise Sarah Bovy (Ferrari 488 Iron Dames) a terminé 2e ce dimanche des 6 Heures de Monza, en Italie, quatrième manche du championnat du monde d’endurance (FIA WEC). Alpine s’est imposé au classement général.

Ce samedi, Sarah Bovy est entrée dans l’histoire du FIA WEC en devenant la première pilote féminine à réaliser une pole position. Une réussite assortie d’une belle 2e place de la catégorie GTE-Am en compagnie de la Suissesse Rahel Frey et la Danoise Michelle Gatting.

Au classement général, l’Alpine A480-Gibson de Mathieu Vaxivière/Nicolas Lapierre/André Negrão (Fra/Fra/Bré) s’est imposée pour deux secondes d’avance à peine sur la Toyota GR010 Hybrid de Sébastien Buemi/Brendon Hartley/Ryo Hirakawa (Sui/N-Z/Jap). À noter que cette course marquait les débuts des Peugeot 9X8 dans la catégorie reine Hypercar, mais les voitures françaises ont connu des problèmes de fiabilité.

Enfin, en LMP2, c’est l’Oreca-Gibson engagée par l’équipe belge WRT qui s’est imposée avec l’équipage Norman Nato/Rui Andrade/Ferdinand Habsburg (Fra/Por/Aut).

Sur le même sujet

Exploit : la Belge Sarah Bovy devient la 1e femme à signer une pole dans l'histoire de l'endurance

Moteurs Endurance

Articles recommandés pour vous