RTBFPasser au contenu
Rechercher

Régions Brabant wallon

Wavre : le Festival bruxellois "Anima" se décentralise à la Sucrerie

Wavre : le festival bruxellois Anima va se décentraliser à la Sucrerie
11 févr. 2022 à 11:22Temps de lecture1 min
Par Cathy Massart avec Jean-Claude Hennuy

Plusieurs films d’animation seront présentés à La Sucrerie, à Wavre les 4, 5 et 6 mars prochains. Le partenariat permet au Festival international du film d’animation de toucher le public brabançon wallon. Mais cette collaboration va surtout doper la relance du hall polyvalent durement impacté par la crise sanitaire et le report des grands spectacles qui a coûté à la Province et surtout à la Ville entre 25 et 28 millions d’euros, avec un emprunt important.

Anne Masson, présidente de la Régie communale autonome de Wavre : "Nous étions en pleine montée en puissance et puis tout s’est arrêté et nous avons dû rassembler notre énergie pour tenir bon et j’espère que toute cette force nous permettra de redémarrer en douceur mais redémarrer quand même".

Un nouveau partenariat

Pour éviter le naufrage et doper la relance en attendant le retour des grands spectacles au printemps, le site wavrien annonce un partenariat avec le festival Anima.

Patrick de Longrée, directeur de La Sucrerie : "Dans le cadre du festival Anima, il n’y avait pas de décentralisation au cœur du Brabant wallon et c’est comme cela que ce partenariat a pu se sceller avec la Sucrerie à Wavre. La programmation reprend les droits et je pense qu’à l’avenir les choses vont être plus roses qu’avant ". 

 

La Sucrerie à Wavre
La Sucrerie à Wavre Tous droits réservés

Il s’agit d’un partenariat win-win, comme l’explique la directrice d’Anima, Dominique Seutin. "Ils ont une infrastructure qui est incroyable, c’est un lieu magnifique et très accueillant. Les salles peuvent être adaptées au nombre de public présent. C’est aussi très bien aéré et c’est un lieu qui respecte très bien toutes les nouvelles normes. Pour attirer un nouveau public plus familial, ils nous ont demandé si on pourrait leur proposer des films de notre programmation, ce que nous avons accepté avec grand plaisir, c’est une occasion en or pour eux comme pour nous. Nous avons montré un catalogue de films parmi ce que nous proposons. Ils ont choisi des films très grand public avec des longs métrages très attendus comme " le Sommet des dieux ".

Quant aux 6 collaborateurs, ils devraient progressivement quitter le chômage technique.

La 41e édition d’Anima, du 25 février au 6 mars, à Bruxelles La programmation wavrienne est prévue les 4, 5 et 6 mars.

Anima 2022 aura bien lieu

Le festival du film d'animation, une édition hybride.

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous