RTBFPasser au contenu

Regions Bruxelles

Watermael-Boitsfort : La Ferme du Chant des Cailles accepte de voir pousser des logements sur le site dédié à l'agriculture urbaine

L'ASBL du Chant des Cailles annonce qu'elle ne s'oppose plus à la construction d'appartements sur le site

La Ferme du Chant des Cailles a annoncé lundi avoir accepté de former un partenariat avec la Société Immobilière de Service Public (SISP) Le Logis Floréal, sachant qu'il y aura des constructions sur le champ de 3 hectares qu'elle occupe de façon précaire depuis 2012. L'ASBL appelle cependant à ce que les nouveaux logements ne débordent pas sur la superficie qu'elle occupe et que leur impact soit le plus limité possible.

En juillet dernier, la ferme avait refusé de signer avec la Société de Logement de Bruxelles-Capitale (SLRB) et la SISP un protocole d'accord prévoyant la création de 70 logements sur un quart du champ ainsi que la mainmise du public sur ses activités.

À l'appel du groupe militant Les Amis du champ des cailles, plus de 9.000 signataires d'une pétition et 900 participants à une manifestation avaient appelé en février à préserver l'indépendance du projet citoyen d'agriculture urbaine. Ils s'opposaient de plus à la bétonisation d'un espace vert pour des logements qui pouvaient selon eux être construits sur des sites déjà urbanisés.

Des discussions ont commencé fin février entre la SLRB , la SISP et la Commune. La Ferme du Chant des Cailles se dit "prête à entamer un dialogue qui, en synergie avec la concertation en cours dans le cadre du PPAS (Plan Particulier d'Affectation du Sol), participera aux termes d'un nouveau protocole".

 

Sur le même sujet

29 mars 2022 à 11:16
3 min

Articles recommandés pour vous