RTBFPasser au contenu

Waterloo: les fouilles reprennent sur le champ de bataille

Les fouilles reprennent à la Ferme d'Hougoumont
22 juil. 2015 à 11:16 - mise à jour 29 juil. 2015 à 11:292 min
Par Simon Bourgeois

La poussière est retombée sur le champ de la Bataille de Waterloo. Le calme est revenu après les reconstitutions de juin. Les fouilles archéologiques peuvent reprendre, à la ferme d'Hougoumont exactement, un des hauts lieux des évènements de 1815. Une première phase de fouille a eu lieu en avril pour cartographier le sous-sol. A la lumière de ces premières recherches, depuis lundi, les archéologues creusent pour trouver des objets et des corps.

Reconstituer les éléments paysagers de la ferme d'Hougoumont

Ils sont une quarantaine, des archéologues et des vétérans sur le site. Beaucoup de Britanniques, des Néerlandais, des Belges. Ils creusent, ils grattent... Ils cherchent des munitions, des pièces d'uniforme, des pièces d'artillerie mais pas uniquement. Dominique Bosquet, archéologue à la Région Wallonne, est à la recherche d'éléments paysagers de l'époque : "des traces de haie, de chemin. On cherche aussi à reconstituer la densité des massifs forestiers qu'il y avait autour de la ferme parce que ça a joué un rôle déterminant dans la défaite française et le fait que les troupes de Napoléon ont eu du mal à mener un assaut frontal sur cette ferme. Et puis on recherche aussi évidemment les charniers et les bûchers, aucun n'a encore été retrouvé jusqu'à présent".

Objectiver l'Histoire

L'objectif de ces recherches est de mieux comprendre le déroulement de la bataille. Des vielles cartes des bois autour de la ferme et des récits historiques, par exemple, sont contradictoires. Les historiens ne parviennent pas à déterminer par où exactement sont passées les troupes de Napoléon. Les archéologues doivent les aider à comprendre: "Sur certaines de ces cartes, on voit  un chemin, sur d'autres, on en voit deux. Lequel des deux a été utilisé ? Est-ce que les deux ont vraiment existé ? On voit bien que toutes les balles de plomb déjà retrouvées se repartissent en longueur à un endroit et leur tracé correspond pile à un des chemins qui figure sur un carte de l'époque. On peut donc se dire que cette carte-là est plus juste qu'une autre qui situe le chemin à un autre endroit. Ça nous permet de mieux comprendre ce qu'il s'est passé exactement".

Éclairer d'un regard nouveau le travail des historiens

Ce projet de fouilles est le premier sur le champ de la bataille de Waterloo. Il permettra d'objectiver l'Histoire et d'éclairer d'un regard nouveau le travail des historiens. La découverte éventuelle de charniers aussi aidera à comprendre et en savoir plus sur les soldats. L'examen des os devrait en apprendre beaucoup sur qui ils étaient.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous