RTBFPasser au contenu

Régions Brabant wallon

Waterloo: forte baisse du nombre de vols de voitures et de cambriolages

Waterloo: forte baisse du nombre de vols de voitures et de cambriolages
29 sept. 2015 à 14:23 - mise à jour 29 sept. 2015 à 14:231 min
Par Hugues Van Peel

La police et les autorités communales de Waterloo s’en félicitent, la criminalité dans la commune a fortement diminué ces trois dernières années. 3 003 faits judiciaires recensés en 2012, seulement 2 495 en 2014, soit une baisse de 17%.

La diminution la plus spectaculaire concerne les vols de voitures ou les vols dans les voitures: -69% entre 2012 et 2014. Pour ce qui est des cambriolages dans les habitations, problème principal en Brabant wallon, la baisse atteint 48% sur la même période et la tendance se confirme sur les huit premiers mois de 2015.

Pour expliquer ces bons résultats, la police de Waterloo met en avant ses actions de terrain: bouclages de quartier, patrouilles en voiture banalisée et augmentation du nombre de conseillers en prévention contre le vol notamment. Un plan d’action pour l’arrondissement judiciaire du Brabant wallon a été mis sur pied, sous la supervision du procureur du Roi. Il produit ses effets mais la police de Waterloo se targue d’aller encore plus loin, ce qui serait donc payant.

Les vols à l’arraché ou les vols à l’étalage sont également moins nombreux. Les policiers waterlootois sont davantage présents dans le centre et ils suivent des formations spécifiques à Bruxelles pour les aider à repérer les auteurs de ces vols.

Il reste du travail

Le bulletin est donc plutôt bon, mais la police reste prudente et attentive à certains points: le nombre de faits de violence est en légère hausse depuis début janvier alors qu’il avait baissé entre 2012 et 2014. Il y a aussi un peu plus de bagarres et d’altercations, et plus de vélos volés alors que leur nombre avait aussi diminué entre 2012 et 2014.

Ces tendances observées à Waterloo, les observe-t-on ailleurs? Pour le procureur du Roi de Nivelles, le nombre d’infractions diminue globalement, on irait donc vers un mieux. Mais la tendance est moins nette dans le reste de l’arrondissement qu’elle ne l’est à Waterloo. Prudence donc, il faudra sans doute attendre la fin de l’année 2015 et la compilation des statistiques des différentes zones de police pour se faire une idée plus précise de la situation.

Articles recommandés pour vous