RTBFPasser au contenu

Washington soutient "pleinement" le peuple vénézuélien dans sa "quête de liberté"

Washington soutient "pleinement" le peuple vénézuélien dans sa "quête de liberté"
30 avr. 2019 à 14:20 - mise à jour 30 avr. 2019 à 14:202 min
Par RTBF avec Agences

Les Etats-Unis ont affiché mardi leur soutien au peuple vénézuélien dans sa "quête de liberté", réaffirmant leur appui sans faille à l'opposant Juan Guaido qui a revendiqué le ralliement de soldats depuis une base militaire de Caracas.

"Aujourd'hui, le président par intérim Juan Guaido a annoncé le début de l'Opération Liberté", a tweeté le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo. "Le gouvernement américain soutient pleinement le peuple vénézuélien dans sa quête de liberté et de démocratie", a-t-il ajouté.

Une cinquantaine de pays, dont les Etats-Unis et le Canada, ont reconnu Juan Guaido comme président par intérim du Venezuela et réclament le départ de Nicolas Maduro.

La Colombie appelle son armée à rejoindre Guaido

Le président colombien Ivan Duque a appelé mardi l'armée vénézuelienne à rejoindre le chef de l'opposition Juan Guaido, qui a annoncé avoir reçu le soutien d'un groupe de militaires.

"Nous lançons un appel aux soldats et au peuple du #Venezuela pour qu'ils se placent du bon côté de l'histoire et rejettent la dictature et l'usurpation" du pouvoir par le président Nicolas Maduro, écrit le chef de l'Etat colombien de droite sur son compte Twitter.

Un peu plus tôt, le chef de file de l'opposition Juan Guaido, reconnu président par intérim par une cinquantaine de pays dont les Etats-Unis ou l'Espagne, venait d'annoncer dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux avoir le soutien de "soldats courageux", depuis une base militaire à Caracas.

"Aujourd'hui, de vaillants soldats, de vaillants patriotes, de vaillants hommes attachés à la Constitution ont répondu à notre appel, nous avons répondu aussi à l'appel et nous nous sommes retrouvés dans les rues du Venezuela", a-t-il dit, accompagné d'un petit groupe d'hommes en uniforme.

"En ces instants nous sommes en train d'affronter et de neutraliser un groupe réduit de traîtres au sein des effectifs militaires, qui se sont positionnés sur l'échangeur d'Altamira pour promouvoir un coup d'Etat", a affirmé sur Twitter le ministre de la Communication, Jorge Rodriguez. Il a évoqué une "tentative" de coup d'Etat et accusé la "droite putschiste".

"Nous appelons le peuple à rester en alerte maximale pour, avec les glorieuses Forces armées nationales bolivariennes, défaire la tentative de coup d'Etat et préserver la paix", a-t-il ajouté.

Ce 27 avril, Juan Guaido a appelé à une grande marche contre Nicolas Maduro le 1er mai:

Venezuela: meeting pour et avec Juan Guaido à Caracas, ce 27 avril

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous