RTBFPasser au contenu

Regions

Waremme : le net-volley fait recette auprès des seniors

Le net-volley connaît un succès important en province de Liège. Un tournoi a été organisé ce jeudi matin dans le cadre du Beach Waremme".
23 juin 2022 à 15:342 min
Par Marc Mélon

Beachvolley : les seniors en action

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Les organisateurs du "Beach Waremme" attendent plusieurs milliers de personnes ce jeudi, en fin de journée. Ce matin, ce sont les seniors qui ont envahi les terrains de sable, place Albert Ier. Ils participaient à un tournoi de net-volley. Pour pratiquer ce sport, les dames doivent avoir 50 ans et les messieurs 55 ans. Parmi eux, Joseph Claeys, 84 ans, en tenue sportive : "C’est la libération complète de toutes les articulations. Avec l’âge, cela se raidit et ici ça s’assouplit".

Une différence par rapport au volley-ball

12 équipes étaient donc sur le terrain dont Georges Lesuisse, secrétaire du club de net-volley de Verlaine : "La différence fondamentale est que l’on peut arrêter la balle à partir du moment où la balle passe le filet quand elle vient de l’adversaire. A partir de là, on relance vers son équipier et on continue le jeu comme au volley avec des passes avant hautes".

Un esprit de compétition

Les retraités ont gardé un esprit très compétitif. Vincent Perin, organisateur du Beach Waremme" explique : "C’est peut-être même le tournoi où l’esprit de compétition est le plus développé. Ils sont tous très, très excités. Ils ne viennent pas ici pour faire de la rigolade".

Pieds nus

A 11 heures, il y avait déjà 26 degrés et la plupart des joueurs évoluaient pieds nus. C’est le cas de Georges Simal : "C’est plus agréable qu’avec des chaussures car du sable dans les chaussures… On touche le sable. C’est agréable. Il n’est pas trop chaud. Il est juste bien". Très souriante, Yvone Mexx poursuit : "J’ai l’habitude de jouer pieds nus. Je n’ai jamais essayé avec des pantoufles. C’est peut-être mieux avec. Je n’en sais rien".

Beaucoup de plaisirs

Ce sport procure manifestement beaucoup de plaisirs aux adeptes. C’est le cas pour Danielle Merceron : "A notre âge, bouger, c’est important. Quand on bouge, on n’a plus mal nulle part. Quand on ne bouge pas on a mal partout. J’ai besoin de bouger". Marianne Wery poursuit : "J’ai fait beaucoup de sports dans ma vie. Cela me permet de continuer et de rester active, de rencontrer du monde".

Bouger, bouger…

Kinésithérapeute à Waremme, Alain Dubois applaudit ces seniors. Il recommande chaudement aux 3 X 20 de bouger : "Les seniors peuvent présenter une tendance naturelle à la diminution d’activités. Il faut être attentif au déconditionnement général. Il peut être musculaire, cardiorespiratoire ou circulatoire. Il faut cesser le cercle vicieux. Il faut se remettre dans une dynamique de mouvements et d’exercices pour conserver et améliorer son autonome".

Entre 10.000 et 15.000 personnes attendues

Après le sport, les seniors montrent aussi qu’ils savent danser "le twist à Saint-Tropez". Entre Waremme et Saint-Tropez, il y a environ 1200 kilomètres. L’ambiance est assurée place Albert Ier à Waremme. Entre 10.000 et 15.000 personnes sont attendues ces trois prochains jours.

 

Articles recommandés pour vous