RTBFPasser au contenu

Voyager en Irak et en Iran: les Affaires Etrangères mettent en garde

Voyager en Irak et en Iran: les Affaires Etrangères mettent en garde
03 janv. 2020 à 10:511 min
Par JCV

Le SPF Affaires Etrangères estime à une centaine le nombre de Belges actuellement en Irak, dont 35 à Bagdad. "Cela ne concerne que les personnes officiellement enregistrées à l'ambassade ou sur le site Internet de Travelers Online", a déclaré le porte-parole Karl Lagatie. Ce nombre pourrait donc être plus élevé. Les consignes sont les suivantes: tout voyage est déconseillé vers l'Irak. Et la plus grande prudence s'impose aux Belges qui se rendent malgré tout sur le territoire irakien.

"L'ambassade en Jordanie est également en charge de la Belgique, et nos services suivent la situation", a déclaré le porte-parole Karl Lagatie. "Des consultations sont en cours avec des partenaires européens sur l'Irak, mais aucune conclusion n'a encore été tirée". Le SPF conseille vivement aux voyageurs belges de s'enregistrer sur www.travellersonline.diplimatie.beafin de pouvoir organiser au mieux toute assistance consulaire.

En Iran, on compte 200 belges (dont 150 à Téhéran), résidents ou touristes.

Les voyages vers ces pays restent donc pour le moment déconseillés. Les consignes pourraient être durcies suites aux consultations en cours avec les partenaires européens. 

Les Pays-Bas plus prudents

Le ministère néerlandais des Affaires étrangères appelle pour sa par les Néerlandais à quitter Bagdad "si cela est possible de manière sûre "..."Les troubles et la violence ont encore augmenté à Bagdad et autour de l'aéroport. La situation est imprévisible. Restez vigilant les instructions des autorités locales." Les États-Unis ont, pour leur part, appelé leurs citoyens à quitter l'Irak immédiatement.

Des frappes américaines visant le général iranien ont eu lieu la nuit dernière (sujet JT):

Articles recommandés pour vous