RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Trois

Voyage en Mongolie : entre nature et mysticisme

Chaman en Mongolie
27 juin 2022 à 11:21Temps de lecture2 min
Par FG

Quelque part entre la Russie et la Chine, l’immense Mongolie. C’est le 2ème pays le moins peuplé au monde avec 2 petits habitants au kilomètre carré ! Inutile de vous dire qu’ici, la nature se déploie comme nulle part ailleurs. Philippe Gougler grimpe à bord de ce train mongol pas comme les autres et nous fait partager ses rencontres. Bonheur et dépaysement garanti.

 

Des trains pas comme les autres...en Mongolie
Des trains pas comme les autres...en Mongolie @Nicolas Boero

Aux amoureux de la nature, à ceux qui cherchent à fuir les foules, bienvenue en Asie, bienvenue en Mongolie ! Un pays à la densité humaine très faible : seulement 3 millions d’habitants pour un territoire 50 fois plus grand que la Belgique ! Des paysages fascinants avec des immenses steppes, des montagnes, le désert de Gobi, en vivant parfois les 4 saisons en une seule journée.

Philippe Gougler part à la découverte du pays du nord au sud, à bord de l’unique ligne de chemin de fer. Première étape à Konkhor, à deux heures de trajet vers l’est, avec la découverte de ce train à l’ambiance chaleureuse et conviviale. Les compartiments sont ouverts, propices aux rencontres et aux échanges. Vu l’immensité du territoire, les trajets sont souvent longs et les wagons bien équipés pour dormir ou se réunir autour d’un jeu de cartes.

Rendez-vous ensuite avec une famille de nomades. Une famille vit au gré de la nature et se déplace en fonction de celle-ci, parcourant les steppes à pied et montant sa yourte dans son campement. C’est avec eux que l’on réalise à quel point la nature infinie donne un profond sentiment de liberté, l’impression d’aller où l’on veut sans barrières et sans contraintes. Une façon de vivre propre à la vie nomade pour qui la liberté, loin des contraintes urbaines, compte plus que tout.

La steppe, c’est aussi le royaume des chevaux sauvages, qui courent en liberté sur des kilomètres. Ici, on rassemble et on dompte les troupeaux à moto.

Philippe Gougler fera ensuite une étrange découverte : des bouts de tissus accrochés à certains endroits qui signaleraient la présence d’esprits, point de rencontre entre la terre et l’au-delà. Ces totems sont très forts liés aux ancêtres, au culte du chamanisme, le chaman étant celui qui peut entrer en contact avec les esprits. Ces rituels sont souvent discrets et donc difficiles d’accès mais nous assisterons à l'une de ces cérémonies dans ce documentaire.

Notre journaliste grimpera aussi à bord du luxueux Transsibérien express depuis la gare d’Oulan-Bator, la capitale. De Pékin jusqu’à Moscou, cette croisière sur rails de 8000 km pour voyageurs fortunés passe par la Mongolie. Coupe de champagne, notes de piano, cabine hyperéquipée… un rêve pour certains.

Enfin, Philippe repart vers le sud pour terminer son voyage par l’incroyable désert de Gobi, le plus grand désert du monde, désert de roches et de pierres empreint d’une force surnaturelle. Les Mongols pèlerins se lèvent tôt pour capter cette force et ce bien-être mental. Au lever du soleil, ils sont des centaines à se réunir pour venir chercher cette énergie. Et ils remercient le soleil pour toute cette énergie reçue en jetant du lait en guise d’offrande. Dingue.

Ne manquez pas Des trains pas comme les autres ce vendredi 1er juillet à 20h35 et en replay sur Auvio.

Famille nomade en Mongolie
Famille nomade en Mongolie @Nicolas Boero

Articles recommandés pour vous