RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Vous partez en vacances en France ? Attention aux péages, ils ont augmenté cette année

Le prix des péages sur les autoroutes françaises a augmenté en moyenne cette année de plus de 2%. C’est la plus forte hausse depuis 10 ans.
03 juil. 2022 à 15:53Temps de lecture2 min
Par Cédric Loriaux

Les Belges seront encore nombreux cet été à s’élancer sur les routes de France pour profiter de quelques jours de vacances. Selon l’association belge des Tours Operators, la France reste encore et toujours la destination préférée des Belges. Et sans surprise, c’est la voiture qui reste le mode de transport le plus privilégié, malgré la hausse importante des prix des carburants.

Mais cette année, les vacanciers devront aussi prendre en compte l’augmentation des tarifs des péages sur les autoroutes françaises. Les différentes sociétés qui gèrent le réseau autoroutier français (Sanef, ASF, Cofiroute, APRR, etc.) ont adapté leur prix au 1er février 2022. La hausse moyenne est de 2%, la plus forte depuis 2012.

 

Les compagnies la justifient par l’inflation et par les travaux à réaliser sur de nombreux tronçons. L’Etat français a privatisé la gestion de son réseau autoroutier en 2006. Depuis lors, différentes sociétés gèrent et entretiennent des tronçons bien définis. 40% des recettes des péages reviennent à l’Etat français (cela représente plus de 55 milliards d’euros depuis 2006). Le reste est utilisé pour l’entretien du réseau et le financement d’autres infrastructures de transport.

Côte d’Azur, Sud-Ouest, Bretagne ou Savoie : combien vous coûtera le trajet ?

Pour vous donner une idée de ce que vous coûtera votre voyage en voiture, nous avons réalisé une simulation en choisissant quatre destinations aux quatre coins de la France : Toulon dans le Var, Biarritz dans le Sud-Ouest, Concarneau en Bretagne et Annecy en Haute-Savoie. Nous avons comptabilisé le coût total des péages et celui du carburant pour une voiture citadine classique qui consomme de l’essence ou du diesel (en prenant comme référence un prix moyen de 2 euros/l et en prenant Bruxelles comme point de départ).

Vers la Côte d’Azur (sud-est)

Pour rejoindre le soleil et les plages de la Côte d’Azur à Toulon, prévoyez 67 euros pour les péages et environ 165 euros pour le carburant. Multipliez par deux pour le retour : coût total aller-retour : 464 euros.

Capture d’écran Google Maps

Vers le Pays basque (sud-ouest)

Même exercice pour Biarritz : 84 euros pour les péages et 160 euros pour le carburant. Aller-retour : 488 euros.

Capture d’écran Google Maps

Vers la Bretagne (ouest)

Pour admirer le charme de Concarneau en Bretagne, comptez 34 euros de péages et environ 127 euros de carburant. Fois deux : 322 euros.

Capture d’écran Google Maps

Vers les Alpes (est)

Enfin, si vous optez pour la montagne en été et le splendide lac d’Annecy, cela vous coûtera 38 euros de péages et environ 115 euros pour le carburant. Aller-retour : 306 euros.

Capture d’écran Google Maps

La voiture prisée par les Belges

Le choix de la voiture comme mode de transport pour partir en vacances reste largement plébiscité par les Belges.

D’après Touring, 69% des Belges partent en vacances en voiture. Un choix qui n’est pas le plus écologique et pas toujours le plus économique. A chacun de faire le bon choix en fonction de la destination mais aussi du nombre de personnes qui participent au voyage.

Sur le même sujet

En vacances sur les côtes françaises ? Les drapeaux de baignades ont changé, mode d’emploi

Voyages

"Bison futé voit rouge" : d’où vient ce fameux Bison qui vous aiguille sur les routes de France pendant les vacances ?

Monde

Articles recommandés pour vous