Regions Liège

Vottem : une maison de repos accueille temporairement des élèves de l’enseignement spécialisé

Intergénérationnel : toute une année scolaire dans un home

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

30 août 2022 à 09:55 - mise à jour 28 sept. 2022 à 12:53Temps de lecture1 min
Par Bénédicte Alié avec Caroline Adam

Le Home d’accueil de la Communauté française de Milmort, un internat pour enfants de l’enseignement spécialisé, va devoir fermer provisoirement une partie de son bâtiment pour cause d’importantes rénovations. Les quatorze garçons qui y étaient hébergés doivent donc être relogés.

Ce lundi, ceux-ci, âgés de 3,5 ans à 11 ans ont pris leurs nouveaux quartiers dans la maison de repos Domaine des Lys à Vottem. Ils y vivront durant toute la semaine et y bénéficieront d’un accompagnement professionnel.

Une aile spécifique leur est dédiée et a été spécialement aménagée à leur attention, mais l’objectif est qu’ils puissent aussi partager un maximum de moments avec les résidents de la maison de repos.

Vottem : une maison de repos accueille temporairement des élèves de l’enseignement spécialisé
Vottem : une maison de repos accueille temporairement des élèves de l’enseignement spécialisé RTBF – Bénédicte Alié

Un projet solidaire qui rapproche les seniors et les enfants à besoins spécifiques

"Ce que le projet va apporter, c’est que ces enfants sont dans un internat, que l’internat, ça reste quand même du travail de collectivité, ça reste très loin de papa et maman, et ces gens vont pouvoir leur offrir de l’amour, ne serait-ce qu’un petit câlin le soir" explique Marie Rompen, Directrice du Home d’accueil de la Communauté française de Milmort. "On va aussi essayer de créer une synergie pour les devoirs avec les résidents. Ces derniers vont aider les petits qui ont souvent des difficultés à effectuer leurs devoirs correctement. Et c’est très clair que les enfants vont aussi remettre du dynamisme auprès des résidents."

"Il y a évidemment beaucoup de moments qu’ils vont pouvoir partager ensemble : certains repas, certaines fêtes. Nous aurons également des résidents qui parraineront les enfants et pourront partir avec eux à l’extérieur en excursion ou lors d’activités spéciales" poursuit Jessica Juprelle, directrice du Domaine des Lys.

Selon elle, le projet a été bien accueilli par les résidents : "Ils se sont montrés très enthousiastes à l’accueil des enfants, les familles se sont montrées aussi tout à fait preneuses de ce type de projet. Ils ont hâte de pouvoir échanger, de pouvoir partager, et comme l’a dit une de nos résidentes, ils sont vraiment très preneurs d’être les papys et mamys de ces enfants."

Sur le même sujet

"Ils ne comptent pas": des élèves de l'enseignement spécialisé sans transport scolaire

Mobilité

Articles recommandés pour vous