RTBFPasser au contenu
Rechercher

L'Internet Show

Voiture volante : fantasme ou réalité ?

Qui ne fantasme pas sur la possibilité de survoler les embouteillages pour rejoindre sa destination comme un oiseau ? Ce rêve sera bientôt réalité : PAL-V International achève la construction de la première voiture volante grand public. À quoi va ressembler ce véhicule futuriste ? Comment ça fonctionne et qui peut le conduire ? Raphaël, reporter pour L’Internet Show, s’est rendu dans leur entrepôt, aux Pays-Bas.

Quand on pense voiture volante, on a toute suite en tête des images de films de science-fiction où les voitures se croisent dans le ciel et naviguent entre les buildings, mais en réalité, ce futur est beaucoup plus proche qu’on ne le pense, tant temporellement que géographiquement. Aux Pays-Bas, l’entreprise Pal V est en train de mettre au point ce qu’ils espèrent être la toute première voiture volante au monde et pensent déjà pouvoir la commercialiser d’ici un ou deux ans.

C’est à Raamsdonksveer, aux Pays-Bas, que Raphaël a rencontré Marco, ancien pilote d’hélicoptère et directeur commercial de PAL-V. Avec lui, il découvre alors Liberty, la voiture volante prête à décoller. Aux allures d’une voiture de sport, son intérieur ressemble plutôt à un cockpit d’avion avec un manche de pilotage et pas mal de commandes différentes. En effet, le Liberty est conçu pour se transformer en un autogire, qui ressemble un peu à un hélicoptère. Une fois dans les airs, l’intérieur se métamorphose : le volant recule, laissant place à un manche de pilotage.

Sans surprise, il faut donc un permis spécial pour conduire cet engin du futur. Les futurs acquéreurs devront obtenir un brevet de pilote autogire. Mais PAL-V se fait un plaisir d’offrir une formation certifiée en proposant des cours d’autogire à l’aéroport de Breda, toujours aux Pays-Bas. Pour s’entraîner les futurs pilotes doivent d’abord commencer sur un simulateur.

Son prix de départ étant 300.000€, forcément, ce n’est pas accessible à tous. Pour le moment, l’incroyable machine volante est un joujou parfait pour ceux qui ont les moyens et l’audace de réaliser leurs rêves. Mais le Liberty pourrait aussi être utilisé par des policiers, des secouristes, et même si à terme il y aura de plus en plus d’engins dans les airs, selon Marco, il ne faut pas s’inquiéter des embouteillages ou des accidents.

Enfin, d’autres questions demeurent encore aujourd’hui sans réponse : comment les villes pourront-elles s’adapter à cette nouvelle mobilité, comment la législation devra faire pour encadrer le vol d’habitation privée ou encore les nuisances sonores, sans parler des répercussions écologiques ? Une chose est sûre, la voiture volante, ce n’est plus de la science-fiction. D’ailleurs, PAL-V aurait déjà prévendu plus de 70 voitures déjà aux Pays-Bas…

Retrouvez la séquence vidéo ci-dessous et le replay de l’émission ici ! L’Internet Show, c’est tous les jeudis à 19h35 sur Tipik et sur Auvio.

Rencontre avec un fabricant de voitures volantes

L'Internet Show et les voitures

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Rouler au diesel reste moins cher

On n'est pas des pigeons

Articles recommandés pour vous