RTBFPasser au contenu

Regions Luxembourg

Vivalia : vers un redémarrage progressif des systèmes informatiques

A quand un retour à la normale ? Cela va prendre du temps
20 mai 2022 à 13:08 - mise à jour 20 mai 2022 à 13:112 min
Par Anne Lemaire

Pas encore de retour à la normale dans les hôpitaux de Vivalia. Près d’une semaine après la cyberattaque qui a paralysé tous les ordinateurs de ses hôpitaux, l’intercommunale de soins de santé est toujours en train de reconstruire les systèmes informatiques.

Vu l’ampleur de l’attaque, cela prend du temps, mais Vivalia se dirige vers une reprise progressive. "Notre focus, c’est le rétablissement d’un système d’informations safe pour pouvoir remonter en puissance au niveau de notre mission première, soigner les patients de notre province", explique Yves Bernard, le Directeur général faisant fonction.

Les priorités restent inchangées avec, dans l’ordre, les laboratoires, la radiologie et les dossiers médicaux, conjointement avec la stérilisation et la pharmacie. "Tous ces systèmes sont installés de manière différente et il faut pouvoir les connecter à nouveau de manière sécuritaire pour pouvoir redémarrer Si nous sommes capables de redémarrer de manière progressive, lente mais sécurisée, à partir du début de la semaine prochaine, c’est un exploit", poursuit Yves Bernard.

A noter que pour un retour complet à la normale, il va falloir formater et sécuriser les 1500 PC du groupe, cela ne se fera pas du jour au lendemain.

Agendas de consultations récupérés

Néanmoins, la reprise est bien amorcée, puisqu’avec l’apport de nouveaux ordinateurs sans connexion extérieure, des listings de consultations ont pu être récupérés. " On a récupéré les agendas de consultations, ce qui va nous permettre de recontacter certains patients dont les soins sont les plus urgents de manière à pouvoir les prendre en charge. Mais ce n’est pas simple, il faut savoir que la semaine prochaine à Vivalia, il y a 6349 consultations qui étaient programmées. Donc pour l’instant, les instructions sont que les consultations restent suspendues au moins les deux premiers jours de la semaine prochaine, après on verra, mais, par contre, les médecins, ayant les listes, vont pouvoir recontacter certaines personnes prioritaires ", confirme le Dr Pascal Pierre, Directeur général aux Affaires médicales.

Ce dernier précisant que depuis cette crise, toutes les urgences ont été assurées, même les cas graves. Aucun patient n’a dû, pour le moment, être transféré vers l’extérieur. Les accouchements ont aussi été maintenus sur les sites de Vivalia. Les opérations non urgentes restent toujours suspendues.

Sur le même sujet : JT du 18/05/2022

Sur le même sujet

27 mai 2022 à 12:31
2 min

Articles recommandés pour vous